search

Accueil > EAC en actions > archives > 2015-2016 > Nièvre > Collège Jean Jaurès - Guérigny : "À la rencontre d’un auteur de littérature (...)

Collège Jean Jaurès - Guérigny : "À la rencontre d’un auteur de littérature jeunesse"

dimanche 5 juin 2016, par Thierry Mourot

Dans le cadre de la liaison entre l’école primaire de la Clé Verte et le collège Jean Jaurès de Guérigny, 26 élèves de CM2 et 21 élèves de sixième ont préparé leur première rencontre avec un auteur de littérature jeunesse, Arthur Ténor.

Dans le cadre de ce projet, les élèves devaient lire au minimum trois livres de l’écrivain Arthur Ténor : Tsunami, Jeux de surprises à la cour du Roi Soleil et Il s’appelait le soldat inconnu.

La première rencontre entre les élèves de l’école et du collège au mois de mars a permis d’organiser un défi-lecture. Chacune des classes avait préparé des charades, des questions, des QCM, des rébus etc. à partir de leurs lectures. Ils ont ensuite écrit une lettre à l’auteur afin d’expliquer leur travail.

Au mois d’avril, la deuxième rencontre entre les collégiens et les écoliers a été consacrée au portrait de l’auteur par le biais d’une vidéo et à son nouveau roman intitulé Charliberté , écrit en réaction aux attentats de janvier 2015. Les élèves ont ensuite collégialement choisi les questions qu’ils souhaitaient lui poser. Puis ils ont terminé par un atelier de création de marque-pages en lien avec les thèmes des livres.

La dernière rencontre programmée au début du mois de mai a permis aux élèves de rencontrer physiquement Arthur Ténor au théâtre des Forges à Guérigny afin d’échanger avec lui et de participer à une séance de dédicaces.

Cette action d’incitation à la lecture a permis aux élèves d’explorer différents genres littéraires tout en travaillant en groupe et en développant leur esprit critique. Les différentes activités menées ont aussi été l’occasion de faire preuve d’imagination, de tolérance, de susciter et partager des émotions et d’avoir des échanges fructueux entre élèves. Du côté des enseignants, la posture pédagogique a été différente d’un cours "classique" en particulier grâce au travail mené avec des élèves qu’ils ne connaissaient pas.

Ce projet a été coordonné par Marie-Laure Bardoz, professeur documentaliste, en collaboration avec Mme Bonnamour, professeur de français, et M. Capy, professeur des écoles.