search

Accueil > EAC en actions > archives > 2015-2016 > Nièvre > Lycée Maurice Genevoix - Decize : "Printemps des Poètes - TéATr’éPROUVèTe"

Lycée Maurice Genevoix - Decize : "Printemps des Poètes - TéATr’éPROUVèTe"

samedi 21 mai 2016, par Emmanuel Freund

Jeudi 24 mars, le lycée Maurice Genevoix a accueilli la compagnie TéATr’éPROUVèTe afin de permettre aux élèves de Seconde et de Troisième prépa pro de vivre une journée théâtrale et poétique inédite : spectacle, ateliers de diction de poèmes, inauguration d’une plaque de Cabinet de Poésie générale... La journée s’est terminée par l’enregistrement des poèmes choisis par les élèves, bientôt disponibles à l’écoute sur un numéro gratuit.

Soigner les maux par les mots : telle est la méthode thérapeutique proposée par Jean Bojko et sa troupe venus inaugurer dans la cour du lycée une plaque institutionnalisant un « Cabinet de poésie générale », où les consultations ont débuté à 11h. Ce moment solennel fut marqué par un discours diagnostiquant l’inutilité de la poésie et sa nécessité absolue – un fameux succès confirmant le don du "Docteur Bojko" pour prescrire de belles paroles.

A l’issue de la cérémonie, le proviseur de la cité scolaire s’est vu confier un livret riche de nombreuses ordonnances, comme la lecture de poèmes « apprendre le matin en cas de ciel gris » ou « apprendre le soir avec un verre d’eau ».

de la poésie à voir et à manger

Les élèves se sont rendus devant la camionnette des comédiens pour assister au spectacle préparé à leur intention. Lors de cette représentation, ils ont pu découvrir la très loufoque et édifiante histoire d’une patiente en « hypopoésie » qui consulte le Cabinet de poésie générale avant de devenir l’assistante du médecin afin de combler son manque poétique. Le spectacle s’est achevé par un concert de poèmes accompagnés à l’accordéon et à la guitare électrique, et la scène est devenue une piste où le public a été invité à danser.

L’heure du déjeuner a sonné ! Les élèves de seconde avaient concocté un menu poétique en transformant les noms des plats scolaires en poésie culinaire Pour commencer, les papilles furent mises en émoi par des lingots de crabe sur lit de dentelle verte et d’élégantes en habit de douceur. Puis s’avança la reine de la basse cour allongée sur son noir chapelet piquant ; enfin, chacun se réunit au dessert autour d’un dôme soufflé à l’onctueuse saveur des îles, comme un parfum d’enfance.

poèmes sur la ligne

Ce repas a eu le don d’ouvrir l’appétit poétique des élèves pour la suite de la journée. A 14h30, les « apprentis poètes » se sont réunis au CDI, où Jean Bojko a organisé un jeu servant d’échauffement : la récitation collective de « L’Albatros » de Baudelaire.

Les élèves se sont alors entraînés à déclamer leurs poèmes grâce aux nombreux conseils des comédiens. Posture, énonciation des consonnes ou des voyelles, gestuelle, ton, rythme : de Baudelaire à Andrée Chedid et même à Grand Corps Malade, les élèves ont ensuite enregistré les poèmes avec un ingénieur du son dans une salle annexe. Ces enregistrements poétiques pourront être écoutés sur le standard téléphonique (gratuit !) de la compagnie de théâtre par les particuliers qui composeront le numéro 03 86 20 05 17.

La journée s’est terminée avec les remerciements des comédiens par les élèves et des applaudissements pour se féliciter mutuellement de cette belle aventure.

- à lire : article publié dans le Journal du Centre du 26 mars 2016

article proposé par Jean-Noël Leblanc, professeur référent culture au lycée Maurice Genevoix à Decize


Voir en ligne : présentation du TéATr’éPROUVèTe

Galerie