search

Accueil > événements > archives > 2015-2016 > en Saône-et-Loire > La Manufacture d’idées - festival littéraire dans le Mâconnais

La Manufacture d’idées - festival littéraire dans le Mâconnais

jeudi 24 mars 2016, par Éric Gady

« L’universel, c’est le local moins les murs. » (Miguel Torga) Du 4 au 8 mai 2016, à Chasselas, aura lieu la 5e édition de la Manufacture d’idées. Créé en 2012, ce festival littéraire associe sciences humaines et sociales, philosophie, histoire, littérature et cinéma. Il propose chaque année une approche vivante des savoirs à travers des débats, des conférences, des rencontres d’auteurs, des spectacles et des projections de films.

Rendez-vous annuel dans le Mâconnais - Chasselas est un village à 15 minutes de Mâcon -, ce festival constitue un véritable lieu d’échange, de réflexion et de transmission des pensées. Au-delà des débats et présentations de travaux de grands écrivains, le festival propose spectacles, films et lectures apportant un regard artistique à la manifestation. Le tout dans une ambiance très conviviale, les intervenants logeant chez l’habitant.

Le festival traitera cette année de « la traversée des frontières », qu’il faut comprendre autant au sens matériel que psychologique, et notamment les frontières limitant notre manière de percevoir. Une dizaine d’auteurs ont d’ores et déjà confirmé leur présence, dont, pour les citer par ordre alphabétique : Jean-Christophe Bailly (écrivain), Patrick Boucheron (historien), Rony Brauman (essayiste), Marie-José Mondzain (philosophe), Frédéric Pajak (écrivain), Edwy Plenel (journaliste), Nathalie Quintane (écrivain), Mathieu Riboulet (écrivain), Till Roeskens (auteur et artiste), Denis Sieffert (écrivain) et Isabelle Stengers (philosophe).

Cette année, les organisateurs ont souhaité également associer des lycéens au débat d’ouverture qui aura lieu à la Scène Nationale de Mâcon où, à la suite des attentats de 2015, Edwy Plenel, Mathieu Riboulet et Denis Sieffert échangeront sur les thèmes de la laïcité , de la pluralité et du vivre ensemble. 150 à 200 élèves des lycées Lamartine et Cassin assisteront donc à ce débat. Ils auront travaillé en amont avec leurs professeurs sur ces sujets, notamment dans le cadre de l’enseignement moral et civique. Après avoir fait un certain nombre de recherches documentaires, ils seront amenés à prendre la parole à la fin du débat et seront prioritaires pour poser leurs questions. Un bel exemple de partenariat entre un festival et deux lycées.


Voir en ligne : site de la Manufacture d’idées