Accueil  >  Dispositifs et ressources > Les nouvelles technologies au service de la découverte de Bibracte

Rubrique Patrimoine

Les nouvelles technologies au service de la découverte de Bibracte

Le 11 mars 2016 - Éric Gady

Le musée de Bibracte a investi depuis quelques années dans les outils numériques pour permettre aux publics une compréhension toujours plus fine du site. Parmi ces outils, deux peuvent être plus particulièrement évoqués : le plan interactif et la maquette 3D.

Le musée de Bibracte a pu faire l’acquisition de tablettes numériques permettant de retrouver, à partir du plan du site archéologique, différentes informations sur les structures et les aménagements mis en évidence par les fouilles archéologiques menées depuis trente ans. Les guides-animateurs de Bibracte utilisent ce support lors de séquences pédagogiques co-construites avec les équipes enseignantes.

Ces tablettes peuvent être utilisées de différentes manières avec les scolaires :
- demander aux élèves de produire une synthèse après la découverte du site archéologique. Les visites s’effectuant par groupes et sur des trajets différents, de retour au musée, un des élèves du groupe présente le parcours qu’il a effectué et utilise la tablette pour communiquer avec le reste de la classe sur les informations qu’il a collectées ;
- amener les élèves à compléter et à approfondir les informations données lors de la visite du site archéologique, les tablettes tactiles sont alors utilisées en autonomie ;
- mettre en relation les sites de fouilles et les espaces qui leur sont dédiés dans le musée et contextualiser les objets archéologiques présentés dans les vitrines…

l’histoire d’un site antique en réalité augmentée

Au premier étage, une maquette 3D intitulée Survol de l’histoire de Bibracte présente la synthèse des différentes recherches sur l’organisation de l’oppidum de Bibracte. Une projection d’une dizaine de minutes anime une maquette en relief du Mont Beuvray autour de laquelle prennent place les élèves.

Réalisée à partir des données topographiques relevées avec une extrême précision avec la technologie LIDAR, les élèves visualisent de manière très concrète l’histoire de Bibracte, de sa naissance jusqu’à sa disparition.

Au fil de l’animation, la ville apparaît, se construit, évolue, les remparts se dessinent, les habitations prennent place alors qu’une projection frontale évoque l’iconographie liée aux sujets traités : images scientifiques, relevés d’archéologues, croquis, photographies.

La maquette 3D peut être utilisée de différentes manières avec un groupe scolaire :
- les élèves peuvent synthétiser et hiérarchiser les informations transmises lors de la visite du site archéologique par les guides animateurs de Bibracte ;
- l’enseignant peut amener les élèves à réinvestir les notions communiquées par les guides-animateurs lors de la visite du site ;
- de retour dans l’établissement, le professeur de technologie au collège ou le professeur de sciences de l’ingénieur au lycée peut évoquer dans un projet interdisciplinaire, de type EPI, la technologie LIDAR (pour LIght Detection And Ranging : détection et mesure par la lumière) ;
- les élèves peuvent se construire des représentations visuelles avant la découverte du site archéologique.

article proposé par Françoise Beaudoin, enseignante missionnée auprès du musée de Bibracte

crédits photographiques : © Bibracte

Voir en ligne : service éducatif du musée de Bibracte

avril 2017 :

mars 2017 | mai 2017


DAAC ACTU

Lettre CAScAD
@daacdijon sur twitter
Fil d'info

Services en ligne

Site académique CSTI
Site arts et culture 89

Les plus populaires

  • Un EPI médias au collège de Saint-Martin-en-Bresse : (100 %)
  • Théâtre municipal d’Autun : (36 %)
  • Planétarium de Dijon - ressources en astronomie : (30 %)