Accueil  >  Dispositifs et ressources > Conseil départemental de Côte d’Or - les parcours starter

Rubrique Domaines transversaux

Conseil départemental de Côte d’Or - les parcours starter

Le 23 janvier 2016 - Edwige Dessaillen

L’éducation artistique et culturelle est au cœur des nouveaux programmes de l’Éducation nationale. A travers les parcours starter, le Conseil départemental de la Côte-d’Or participe à la connaissance et au développement des pratiques artistiques au sein des établissements scolaires. Chaque année, les élèves de vingt collèges du département peuvent ainsi aller à la rencontre des artistes en création dans le cadre de projets interdisciplinaires.

Créés en 2010, les parcours starter sont des courtes résidences d’artistes dans les établissements scolaires. Durant une quinzaine d’heures, les élèves rencontrent, expérimentent et partagent l’engagement d’un artiste ou d’une équipe artistique.
Tous les grands domaines des arts et de la culture y sont représentés : arts plastiques, musique, danse, théâtre, cinéma, BD, photographie...

Ces projets s’appuient sur les trois piliers de l’action artistique et culturelle que sont la pratique artistique, la constitution d’une culture personnelle et la rencontre avec des artistes, des œuvres et des lieux de culture.

Mené sur le temps scolaire au sein d’une classe, le travail est encadré par une équipe d’enseignants de différentes disciplines. En cela, les projets starter sont très proches des Enseignements Pédagogiques Interdisciplinaires auxquels ils ajoutent la rencontre avec l’artiste et son travail de création.

Qui peut bénéficier d’un parcours starter ?

Le Conseil départemental envoie un appel à projets aux artistes qui peuvent co-construire leur proposition avec un établissement scolaire. Une commission partenariale réunissant le Conseil départemental, la DRAC Bourgogne et l’Éducation nationale retient annuellement vingt dossiers qui sont soumis à l’approbation des conseillers départementaux.

Les projets retenus sont ensuite proposés à tous les collèges du département et répartis de manière équitable entre les zones urbaines, péri-urbaines et rurales.

mise en œuvre du parcours

La mise en place du parcours nécessite une écoute réciproque des deux parties : équipes artistiques d’un côté et équipes pédagogiques de l’autre. Un temps de concertation est incontournable pour comprendre et déterminer les objectifs de chacun.

Un calendrier est établi. La présence des artistes peut s’étaler sur plusieurs semaines ou sur un temps plus resserré, selon la volonté commune des partenaires.

Tout au long du parcours, un carnet de bord réalisé par les élèves permet de suivre l’évolution du projet.

Les collégiens sont également amenés à découvrir différents lieux culturels, leur donnant l’envie et l’habitude de les fréquenter.

Enfin, une restitution du travail accompli est proposée par les élèves devant une ou plusieurs autres classes et devant les parents d’élèves. Une fois passée l’inquiétude du face à face avec le public, naît la fierté d’avoir participé à une création aboutie, le plaisir d’avoir surmonté des peurs et l’enthousiasme d’avoir partagé un projet commun qui favorise indéniablement la cohésion de la classe.

- à consulter : présentation et liste des parcours starter 2015-2016

Voir en ligne : liste des parcours starter 2015-2016

août 2017 :

juillet 2017 | septembre 2017


DAAC ACTU

Lettre CAScAD
@daacdijon sur twitter
Fil d'info

Services en ligne

Site académique CSTI
Site arts et culture 71
Site arts et culture 89

Les plus populaires

  • Centre d’art graphique de la Métairie Bruyère - Parly : (100 %)
  • Culture Arts et Sciences dans l’Académie de Dijon : (82 %)
  • Géolocalisation des structures culturelles en Bourgogne : (71 %)