search

Accueil > EAC en actions > archives > 2015-2016 > Côte-d’Or > Réseau inter-collèges : "Mille-et-un regards aux Nuits d’Orient"

Réseau inter-collèges : "Mille-et-un regards aux Nuits d’Orient"

jeudi 10 décembre 2015, par Emmanuel Freund

Il était une fois... Mille-et-une Mona Lisa, Mille-et-une étoiles, Mille-et-une arabesques. Cette année, ce sont les Mille-et-un regards qui rassemblent le collège de Vénarey-les-Laumes et les collèges André Malraux et Gaston Roupnel de Dijon autour d’un projet de sensibilisation artistique et culturelle. Une nouvelle fois, cette action inter-établissements aux multiples facettes se déroule dans le cadre du festival des Nuits d’Orient.

Du mardi 1er au vendredi 11 décembre 2015, à la salle de la Coupole de Dijon, plus de trois mille yeux « curieux, rieurs, charmeurs ou noyés de larmes de désespoir, de joie" accueillent les curieux désireux de découvrir ces "fenêtres ouvertes sur l’âme". Cette installation originale est le fruit d’un travail collaboratif qui a associé les trois établissements, dans le cadre d’un projet initié et coordonné par Rachida Essaber, professeur d’arts plastiques.

Avec la collaboration de sa collègue Madame Adenis, Madame Essaber a tout d’abord guidé les élèves des collèges André Malraux de Dijon et de Vénarey-les-Laumes, qui se sont essayés à la photographie. Ces derniers ont tenté de saisir l’expression fugitive de l’œil d’un animal ou d’une personne, connue ou inconnue, fixant ces regards d’un instant sur un format carte postale. Avec l’aide de leur professeur Monsieur Leport, les élèves de SEGPA du collège Gaston Roupnel ont quant à eux fabriqué de grands yeux en bois, nous transportant ainsi au pays des miroirs de l’âme.

Lors du vernissage qui a eu lieu le lundi 30 novembre, les élèves de l’atelier danse et de la chorale du collège André Malraux ont animé cette installation. Autour d’un arbre mort embelli par de fantasmagoriques guirlandes constellées de mille-et-un-regards, les élèves se sont livrés à une prestation musicale et corporelle encadrés par mesdames Lamboley (EPS) et Sarrazin (éducation musicale).

Ces "artistes d’un jour" se sont adressées au regard du spectateur en le guidant ou en le laissant vagabonder sur leur gestuelle, leur costume couvert de grands yeux. En donnant vie à tous ces yeux l’espace d’un instant, elles ont transporté leur public dans un voyage éphémère mais riche en émotions.

- exposition Mille-et-un regards, à la salle de la Coupole, 1 rue Sainte Anne, Dijon, 21000, France

article proposé par Patricia Lamboley, enseignante en service éducatif Art-Danse CDC Côte d’Or patricia.lamboley@ac-dijon.fr