search

Accueil > événements > archives > 2015-2016 > dans l’Yonne > Spectacle inaugural de la classe théâtre au collège Maurice Clavel

Spectacle inaugural de la classe théâtre au collège Maurice Clavel

vendredi 20 novembre 2015, par Emmanuel Freund

Jeudi 10 décembre a eu lieu l’inauguration de la classe à horaires aménagés théâtre du collège Maurice Clavel d’Avallon, créée à la rentrée 2015. Dix-huit élèves de Cinquième ont diverti leur public en livrant un spectacle composé de scènes et de saynètes empruntées au théâtre classique et contemporain. Une représentation prometteuse qui témoigne tout autant de l’enthousiasme des collégiens que de la compétence éprouvée d’enseignants pour le premier dispositif du genre dans l’Yonne.

JPEGJeudi 10 décembre – 20h. Pas de rideau rouge ni de feux de la rampe dans le vaste et accueillant CDI du collège Maurice Clavel d’Avallon. Ce qui n’empêche pas un public curieux et bienveillant d’attendre avec une pointe d’impatience la représentation inaugurale de la classe à horaires aménages théâtre encadrée par les enseignants Ghislaine Meunier et François-Julien Georges, ainsi que Sylvain Paolini, comédien intervenant. Parents et enseignants se pressent aux premiers rangs face à la scène improvisée. On note également la présence de quelques invités, élus locaux, personnel du rectorat, journaliste, qui ont fait le déplacement pour assister à cette première.

Ce spectacle inaugural a donné aux dix-huit élèves de Cinquième l’occasion de montrer toute la palette de leur jeune talent pour aborder avec succès l’épreuve des planches. Dès les premiers instants, on a pu apprécier le placement de la voix, l’assurance gestuelle de la plupart des apprentis comédiens et surtout la cohésion du groupe qui permet de mener sans temps mort une succession de saynètes prestement jouées. L’enthousiasme est évident et les collégiens en confiance s’amusent autant qu’ils divertissent le public, tout en assurant leur partie avec une maîtrise déjà appréciable.

premiers pas en Comédie

Il faut dire que le récital de scènes présenté ce soir-là semble particulièrement adapté à ces élèves abordant leur vie de théâtre – et leur vie tout court. Au-delà d’un décousu apparent, l’ensemble des textes, qu’ils aient été empruntés à Molière, Maeterlinck, Calaferte, ou à des auteurs contemporains du théâtre pour la jeunesse comme Dominique Richard ou Philippe Dorin, évoquent avec humour et dérision le thème de la famille, des relations entre enfants et les parents et de la difficulté de grandir. Les jeunes acteurs se sont emparés avec une aisance réjouissante de dialogues caustiques et même parfois un peu cruels, qu’il s’agisse de la fameuse scène d’Argan et de Louison dans Le Malade imaginaire ou d’un dialogue délirant sur les revendications adolescentes qui tournent autour du piercing (« le Trou dans le nez », d’Hervé Blutsch).

Un tel résultat est d’autant plus convaincant qu’il a été obtenu après seulement six semaines de travail. Les élèves, qui ont été recrutés essentiellement en fonction de leur motivation, bénéficient en moyenne de trois heures de pratique théâtrale hebdomadaire sur les quatre heures supplémentaires intégrées à leur emploi du temps. Ils sont conduits par Sylvain Paolini, comédien déjà rompu à l’exercice puisqu’il intervient déjà en lycée dans le cadre d’une option théâtre. Cette pratique artistique s’enrichit de la fréquentation des spectacles et de la lecture des œuvres dramatiques abordées, analysées et commentées avec François-Julien Georges et Ghislaine Meunier, enseignants de français qui jouent un rôle actif dans les projets culturels de l’établissement.

un partenariat prometteur

A l’issue de la représentation, Marie-Luce Cluzel, principale nouvellement nommée à la tête du collège, a rendu un hommage appuyé à la compétence professionnelle de l’équipe éducative. Saluant la création de la première classe à horaires aménagés théâtre dans le département de l’Yonne, elle a rappelé que ce lancement s’inscrivait dans la continuité de projets menés depuis plusieurs années dans l’établissement. Qu’il s’agisse du club théâtre dont les représentations sont très attendues à Avallon en fin d’année scolaire, ou des nombreux projets interdisciplinaires à dominante théâtre préfigurant la création de la CHAT, ces actions ont contribué fortement à conférer son identité au volet culturel de ce collège situé en zone rurale.

Pour que ce dispositif puisse se concrétiser et se développer, l’investissement des partenaires est indispensable. Le fonctionnement de la CHAT est rendu possible grâce au partenariat des collectivités territoriales, la Ville d’Avallon et le Conseil départemental finançant respectivement à 60 % et à 40 % la rémunération de l’intervenant et les frais de transport pour les spectacles. La classe théâtre bénéficie également du soutien de la DRAC Bourgogne. Cet appui est nécessaire pour qu’une cohorte d’élèves puisse bénéficier d’un enseignement d’excellence de la 5e à la 3e, voire au-delà, ce que l’ensemble de la communauté éducative et chacun des partenaires appellent de leurs vœux.

contact

François-Julien Georges, professeur de français, enseignant missionné en service éducatif au Théâtre d’Auxerre Francois-Julien.Georges@ac-dijon.fr


Voir en ligne : le blog du collège Maurice Clavel

Galerie