search

Accueil > Dispositifs et ressources > Archives > Lecture-écriture > Aline Reviriaud, une auteure dijonnaise

Aline Reviriaud, une auteure dijonnaise

dimanche 15 novembre 2015, par Edwige Dessaillen

Aline Reviriaud fait partie des rares femmes dont les textes sont mis en scène.
Publiées à l’Avant-Scène Théâtre, certaines de ses pièces s’adressent plus particulièrement au le jeune public. Très active sur la scène dijonnaise, on la croise dans les établissements scolaires dans la journée et sur le plateau du théâtre Dijon Bourgogne en soirée.

crédit photo : J.-L. Bernuy

naissance d’une écriture

Aline Reviriaud, a eu envie d’écrire pour le théâtre en lisant puis en jouant En attendant Godot de Samuel Beckett. Plus tard, Philippe Minyana, avec qui elle a travaillé, lui fait comprendre la jubilation de l’acteur qui aborde le passage à l’écrit. Dès ses premiers textes en 1995, son travail s’inscrit dans une réflexion reliée à des questionnements philosophiques.

A travers ses œuvres, l’auteure aspire à faire passer, au-delà de la phrase, de la situation, de la relation, une abstraction qui saisit complètement le lecteur et le spectateur. La question de l’identité, de l’oralité, les différents endroits de la parole sont au cœur de sa réflexion. La construction des rapports humains basée sur le langage et ses hantises sont des thèmes qui reviennent régulièrement dans ses écrits.

une auteure en prise directe avec les jeunes

Aline Reviriaud était sur scène du 3 au 7 novembre dernier au Théâtre Dijon Bourgogne avec la compagnie Idem collectif pour De toute façon on n’en sortira pas vivant. Ce spectacle a été conçu à partir de différents écrits de Leslie Kaplan et de matériaux littéraires par les trois comédiennes d’Idem collectif : Elisabeth Hölzle, Laure Mathis et Aline Reviriaud.

Afin de préparer les élèves à la lecture du spectacle, l’auteure a rencontré les élèves HEC du lycée Carnot à Dijon, des étudiants de différentes sections de l’université Bourgogne et des lycéens des options théâtre de Montchapet à Dijon.

Passionnée, bouillonnante, Aline Reviriaud se nourrit du travail pédagogique qu’elle anime avec les lycéens dans les ateliers ou les options théâtre. Elle reconnaît que le regard des lycéens, témoins actifs du monde, lui offre une distanciation, sorte de hors-champ qui nourrit sa création.

à voir

- restitution du travail de mise en scène des élèves du lycée Montchapet à Dijon sur le texte d’Aline Reviriaud, Kivala


Voir en ligne : la compagnie Idem collectif