search

Accueil > EAC en actions > archives > 2014-2015 > Saône-et-Loire > Lycée Bonaparte - Autun : "Des visites à distance grâce à un robot aux Musées (...)

Lycée Bonaparte - Autun : "Des visites à distance grâce à un robot aux Musées d’Autun"

jeudi 12 février 2015, par Éric Gady

Première dans un musée : à Autun, des élèves de la classe Sciences et Patrimoine du lycée Bonaparte et de nombreuses personnalités assistent à une visite de musée à distance à l’aide d’un robot. Une expérience largement médiatisée qui ouvre de nombreuses perspectives pédagogiques et déclenche des vocations chez les jeunes.

Une fois de plus, les nouvelles technologies viennent de montrer tout l’intérêt qu’elles apportent à l’éducation artistique et culturelle comme peuvent en témoigner les élèves de la classe de 2nde Sciences et patrimoine d’Autun invités ce février à assister à une première dans un musée français : une visite de musée à distance avec un robot. Les élèves ont ainsi vu se déplacer un robot, piloté depuis n’importe quel ordinateur de la planète par différents partenaires (un élu de la ville présent au salon « Cultures et innovations » à La Villette, et plusieurs établissements scolaires, dont le lycée français de Phnom Penh au Cambodge) qui avaient ainsi la possibilité de suivre le guide, pour l’occasion le conservateur du muséum lui-même, Dominique Chabard.

une visite à distance aisée

Les images prises sur place par le robot sont donc envoyées n’importe où, une salle de classe à quelques mètres comme à des milliers de kilomètres par exemple. Bien évidemment, le public peut poser des questions à distance avec le guide du musée sans aucun décalage de temps. Le son est clair, les images, prises par la caméra, fluides. Elles bénéficient d’un angle très large. Le robot se déplace à une vitesse similaire à celle d’un guide faisant une visite classique et sait éviter les obstacles. Il ne saurait remplacer le guide. Le robot n’est qu’un outil, le guide restant maître du programme qu’il souhaite présenter à son public. Le guide peut d’ailleurs montrer toutes sortes de documents sélectionnés par avance et déposés sur une plate-forme. Le public visé est celui des scolaires, des personnes empêchées (personnes isolées, âgées, handicapées…) ou même de groupes touristiques habituels, même si la visite in situ reste évidemment à privilégier. Le robot est attaché pour l’instant aux deux musées de la ville, le Muséum d’histoire naturelle et le Musée Rolin. A terme, un autre robot adapté pour rouler en ville, pourra également faire des visites à l’extérieur : cathédrale, circuit urbain, etc.

un public conquis

Les élèves ont été impressionnés par cette avancée technologique, certains exprimant même le vœu de se lancer dans des études informatiques dans ce but. Il s’agissait davantage d’une démonstration du potentiel que d’une séquence pédagogique proprement dite. En effet, des responsables des collectivités (ville, plusieurs conseils généraux et conseil régional), de même que Guillaume Lion, Délégué académique au numérique, - le rectorat étant en effet un partenaire de cet appel à projets du ministère de la Culture -, étaient venus également en observateurs.
La classe de Sciences et patrimoine a donc pris date pour une nouvelle utilisation du robot qui ouvre donc tout un continent de pratiques pédagogiques innovantes à conquérir par ses enseignants, en concertation avec les structures culturelles, et pour le plus grand profit des élèves.

contacts

- Le muséum d’histoire naturelle d’Autun et Florence Beaudoin francoise.beaudoin@ac-dijon.fr , enseignante en service éducatif ;
- Le musée Rolin et Nicolas Lombard nilombard2@wanadoo.fr , enseignant en service éducatif ;
- Le centre d’archéologie et du patrimoine de la ville d’Autun ;
- La page de la classe de 2nde Sciences et patrimoine d’Autun.

document

- Le flyer d’information à télécharger

voir en ligne

- Le reportage de 5 minutes réalisé à cette occasion par le média local, Gens du Morvan :

- L’article du Journal de Saône-et-Loire