search

Accueil > EAC en actions > archives > 2010-2011 > Côte-d’Or > Collège Henri Morat - Recey-sur-Ource : "Un volet culturel fondé sur (...)

Collège Henri Morat - Recey-sur-Ource : "Un volet culturel fondé sur l’échange"

lundi 4 octobre 2010, par Emmanuel Freund

Comment un collège rural de petite taille parvient-il à lutter contre l’enclavement culturel ? Comment des projets motivants influent-ils sur l’image que les adolescents ont d’eux-mêmes et d’autrui ? Comment cet éveil fait-il évoluer l’orientation des élèves ? A ces questions, l’équipe du collège de Recey répond par l’engagement et le partenariat, deux mots qui pourraient se fondre en un seul : l’échange. Une façon d’ouvrir grand la porte aux acteurs culturels comme le CLEA de Châtillon-sur-Seine.

Le collège Henri-Morat de Recey est situé en zone rurale, à une trentaine de kilomètres de Châtillon-sur-Seine. Dès son arrivée il y a quatre ans, Marie-Christine Tisserand, la principale de l’établissement, a résolu d’orienter délibérément l’action du collège vers l’ouverture sur l’extérieur. Pour cela, trois leviers ont été choisis : établir des contacts durables avec les acteurs culturels, développer les outils de l’information et de la communication et favoriser les échanges avec d’autres établissements, y compris étrangers.

file_download Un volet culturel fondé sur l’échange

Comédie musicale : « Elle joue comme Drogba »

L’histoire d’une fille rejetée à cause de sa « différence » : d’Afrique en Europe, d’un village à l’autre, une jeune immigrée se heurte immédiatement à l’incompréhension et à l’exclusion. Mépris des garçons car c’est une fille, jalousie des filles car elle joue au football comme un garçon, racisme de (presque) tous car elle est noire. Or, c’est bien grâce au foot qu’elle trouvera sa place, et si sa participation à un match important ne lui assure pas la victoire, celle qu’elle remporte sur les cœurs et les consciences a bien plus de prix.

file_download Comédie musicale : « Elle joue comme Drogba »