search

Accueil > EAC en actions > archives > 2013-2014 > Côte-d’Or > Collège Paul Fort - Is-sur-Tille : "Des contes revisités"

Collège Paul Fort - Is-sur-Tille : "Des contes revisités"

jeudi 10 avril 2014, par Edwige Dessaillen

Durant la semaine du 31 mars au 4 avril, la compagnie En attendant a investi les locaux du collège Paul Fort à Is-sur-Tille, semant un heureux bouleversement pour deux classes de 4ème. Mêlant écriture, musique électronique et arts plastiques, ce projet a donné lieu à une insolite performance sous la forme d’une errance fantasmagorique dans l’espace du collège revisité par l’imagination des élèves.

Ce projet proposait dans un premier temps un travail d’écriture avec Denis Lachaud, auteur du futur spectacle de Jean-Philippe Naas, metteur en scène de la compagnie En attendant. S’appuyant sur Le Joueur de flûte de Hamelin, conte qui a particulièrement marqué l’artiste et dont il souhaitait imaginer une autre fin, les élèves ont repris différents contes traditionnels pour les transformer et les remanier de manière insolite.

En parallèle, une autre classe de 4ème, accompagnée par Antoine Dumont, musicien électroacousticien, s’est emparée de ces textes pour les mettre en musique à l’aide de logiciels spécifiques.

une mise en scène rythmée et colorée

Ce temps de travail fructueux fut à la source de la mise en scène imaginée par la compagnie et les élèves. Une déambulation originale, ponctuée de onze saynètes, jouées à chaque fois par deux ou trois élèves, a conduit collégiens et adultes spectateurs dans les couloirs et les galeries du collège, permettant de redécouvrir ces espaces habituellement vierges.

Chaque lieu réaménagé grâce à la plasticienne Julia Morlot était habité par un décor à la fois mystérieux, poétique et très coloré, permettant au spectateur de saisir le sens de cette errance, tel le Petit Poucet dans la forêt.

une composition musicale mystérieuse

Présente durant toute la déambulation, un création musicale de qualité très professionnelle soulignait le parcours théâtral de façon à la fois inquiétante et envoûtante. C’est une restitution rythmée et poétique qu’ont appréciée les parents d’élèves et les spectateurs présents.

Ce travail a été mené par Christelle Aublin, professeur de français, et Jérôme Gillet, professeur d’éducation musicale, dans le cadre d’un projet Starter du Conseil Général, appuyé par le Contrat Local d’Education Artistique du Pays Seine-et-Tille.


Voir en ligne : le blog musique du collège Paul Fort