search

Accueil > Répertoires > structures culturelles - 21 > Théâtre Mansart - Dijon

Théâtre Mansart - Dijon

mardi 8 décembre 2020, par Benjamin Girault, Marie Buridon

Implanté au cœur du campus dijonnais, le Théâtre Mansart, structure du CROUS de Bourgogne-Franche-Comté, est un lieu dédié à la jeune création. En lien avec la ville de Dijon et des associations étudiantes, cet espace de réflexion, de travail et de partage accueille de nombreux artistes et compagnies dans le cadre de résidences et de rencontres. Une partie de sa programmation est accessible au jeune public et peut donc être exploitée dans le cadre scolaire.

programmation 2020-2021

Le Théâtre Mansart aime se définir comme un espace permettant l’émergence créatrice. Ce théâtre universitaire est un lieu dans lequel se reconnaissent les associations culturelles étudiantes, les étudiants, les jeunes artistes mais aussi les scolaires, spectateurs ou acteurs.

Pour l’ensemble de l’équipe du service culturel, le parcours artistique compte au moins autant que la production, ce qui rejoint parfaitement les piliers de l’éducation artistique et culturelle dans l’enseignement secondaire. C’est pourquoi, pour la cinquième année consécutive, le théâtre poursuit son partenariat avec les élèves de l’option théâtre du Collège Les Lentillères de Dijon.

Chaque mardi, des élèves et leur professeur Benjamin Girault quittent leur établissement pour venir répéter au théâtre en vue d’une restitution publique, sur le plateau, début juin. Une opportunité unique de travailler l’art dramatique en immersion totale dans un lieu théâtral en côtoyant chaque semaine des professionnels du spectacle. Après un travail sur Le Bruit des os qui craquent de Suzanne Lebeau, les élèves partent pour une nouvelle aventure théâtrale avec deux jours consécutifs de résidence en février 2020 et une restitution fin mai.

saison 2020-2021 - sélection de spectacles jeune public

Pour le second semestre de l’année scolaire, la programmation du Théâtre Mansart s’annonce riche en émotions théâtrales et littéraires et semble particulièrement adaptée au niveau d’élèves de troisième et de lycée.

L’Attrape Dieux, par la Compagnie Hums

- mercredi 20 janvier 2021, 20h30

Le spectacle est fini. Deux acteurs viennent de livrer leur plus belle performance. Le plateau est nu, chaotique. Émus et fiers, les deux artistes nous livrent les secrets de leur succès. Mais un événement inattendu, minime, fait basculer leurs certitudes. Ils ne savent plus. Ils croient savoir. Et ce qui était le socle de leur amitié s’effrite. L’affrontement devient inévitable.

- lire plus

Georges Kaplan, spectacle mené par Marion Chobert, Victoria Belen, Pablo de Carlo et Furcy Leroy de la Brière, d’après l’œuvre de Frédéric Sonntag

- mercredi 3 février 2021, 20h30, au Théâtre Universitaire Dijonnais

Et si on donnait le même texte à trois artistes aux disciplines et aux univers différents ? Si on leur donnait un mois pour monter le même texte ? Si on challengeait  ? Et si on démontrait par l’exemple la richesse de la création, la diversité des interprétations, le pouvoir de l’invention, de la pluridisciplinarité et du collectif ?
Oh ! oui, faisons-le !

De la nécessité de la gravité, par la Compagnie Opopop

- mardi 9 et mercredi 10 février 2021

Dans un paysage accidenté et venteux, imaginez, posée en fond de plateau, une caravane bricolée, une tiny house bancale ou une toute petite maison sur pilotis, comme un radeau bravant la tempête. Dans ce monde "low tech", envoûtant et décalé, soumis à un climat capricieux et aux aléas électriques, une femme s’adapte calmement, transcendant son quotidien en jonglant.

- lire plus

Stabat Mater Furiosa, par la Compagnie les Écorchés

- jeudi 25 février 2021

Stabat Mater Furiosa est un cri de femme qui condamne sans appel la guerre.
Cette femme, cette guerrière, cette mère guerrière, cette femme guerrière, cette fille guerrière se met debout. Elle règle son compte une fois pour toutes à l’Homme de Guerre, face au monde. Stabat Mater Furiosa a été écrit non pour combler le silence assourdissant des ruines et des charniers mais pour accuser sans concession le vide laissé par le Dieu de la guerre. Elle condamne sans appel, parce qu’elle refuse en bloc, parce qu’elle porte en elle une évidence sans réplique possible : chacun est, a été ou sera, ce Dieu de la Guerre.

- lire plus

Divertisserie, par la Compagnie SF

- vendredi 12 mars 2021, au Théâtre Mansart

Divertisserie vient de la rue, le fond comme la forme, le texte comme la chorégraphie. C’est le lieu d’investigation initial qui a été choisi parce qu’il est le lieu commun par nature, parce que la rue est si quotidienne qu’on ne la voit presque plus, qu’on lui met des filtres, parce que l’on peut y croiser François Hollande en scooter aussi bien qu’Isacca Oumbélé peiné de prouver son identité...

- lire plus

Nijinski, mon âme s’envole en dansant, par la Compagnie les Alentours Rêveurs

- vendredi 19 mars 2021, au Théâtre Mansart

La soirée commencera par une « conférence » qui dépeint la vie du grand danseur et chorégraphe russe Vaslav Nijinski. Ce sera une évocation de son génie créatif mais aussi de son parcours d’homme en proie à des troubles psychiatriques qui le conduiront à sombrer brutalement dans la folie. Le tout s’appuiera sur une riche iconographie et des extraits vidéos de ses chorégraphies reconstituées.

- lire plus

L’Homme Canon, création de Rémi Luchez/Association des Clous

- jeudi 15 et samedi 17 avril 2021, au Théâtre Mansart

À l’origine, l’homme canon est un tour de foire qui consiste à éjecter un homme dûment botté et casqué d’un canon un peu spécial. "Il est le projectile et il pèse de tout son poids pour décrire sa courbe héroïque.
Quelque part, elle chante, et il plane.
Tous deux, bien conscients du caractère poétique et kamikaze de la chose, se consument puis s’évaporent."

contact et réservations

Théâtre Mansart 94, boulevard Mansart - 21000 Dijon 03 80 63 00 00

tarifs : 5,50 € par élève, gratuit pour les accompagnateurs


Voir en ligne : site du Théâtre Mansart