search

Accueil > EAC en actions > Yonne > Collège Marcel Aymé (Saint-Florentin) - Les collégiens de l’atelier théâtre (...)

Collège Marcel Aymé (Saint-Florentin) - Les collégiens de l’atelier théâtre entrent en scène

lundi 10 février 2020, par Vanessa Gaillet

Jeudi 6 février 2020 après-midi, les treize élèves de l’atelier théâtre du collège Marcel-Aymé de Saint-Florentin ont proposé à leurs camarades une belle représentation de la pièce Pinocchio de Joël Pommerat.

Chaque semaine, ces élèves de quatrième bénéficient d’un enseignement de théâtre d’une heure trente intégré à leur emploi du temps. Encadrés par Dorothée Gaillon, professeure certifiée en théâtre, ils ont la chance d’avoir à leur disposition deux salles de classe dédiées, dans lesquelles ils peuvent laisser accessoires et mobilier mais surtout répéter dans de bonnes conditions. Les semaines de représentation, ces comédiens en herbe reviennent même le mercredi après-midi pour peaufiner leur jeu.

Ce groupe d’élèves réunit neuf filles et quatre garçons, avec notamment des collégiens du dispositif EDILE (élèves en difficultés écrites et langagières, généralement dyslexiques ou dysorthographiques). "Ce qui est bien à l’atelier théâtre, c’est que personne ne se juge", apprécient les principaux intéressés.

Après leur représentation du 6 février dans la salle polyvalente, la "troupe" du collège Marcel-Aymé foulera les planches du Théâtre Perché de Brienon, mardi 11 février, où ce sera cette fois au tour de leurs familles de venir les applaudir.

des élèves impliqués dans toutes les étapes de la création

En 2014, Dorothée Gaillon ouvre un club théâtre sur la pause méridienne. La professeure de lettres modernes souhaite permettre aux élèves d’apprendre à "se canaliser, à lâcher prise, à travailler sur leur timidité". Le travail de groupe est exigeant, il implique de la rigueur mais il favorise la concentration et le développement de la créativité chez ces adolescents.

En 2018-2019, le projet prend de l’ampleur et se transforme en atelier théâtre intégré à l’emploi du temps des élèves. Il permet d’"ouvrir les élèves aux autres avec le don de soi qu’est le théâtre. Ils doivent faire confiance aux partenaires et aux adultes qui les accompagnent".

Après le choix de la pièce par l’enseignante et une première lecture collective du texte, les élèves sont associés à toutes les étapes de la création, que ce soit la répartition des rôles, les choix de mise en scène ou la recherche d’accessoires. Pour leur Pinocchio, et notamment les masques utilisés, ils ont pu compter sur l’aide précieuse de leurs camarades du "club accessoiriste", animé par Cédric Micchi, un des professeurs d’arts plastiques du collège Marcel-Aymé.

un véritable parcours de spectateur

En parallèle au travail de pratique théâtrale mené in situ, les élèves de ce groupe sont impliqués dans une véritable école du spectateur. L’enseignante leur propose chaque année un parcours "hors-les-murs" dans différents théâtres à Auxerre mais aussi à Dijon et à Paris. Selon leur professeure, il est essentiel d’"élargir l’horizon des élèves en les invitant à accéder à différents arts et au monde extérieur".

Cette année, les collégiens ont déjà assisté aux représentations du Jeu de l’amour et du hasard, de Marivaux, au Théâtre Dijon-Bourgogne, à Une bouteille sur le sable, d’Elvire Ienciu, au Théâtre d’Auxerre et bientôt ils découvriront Crash Park aux Amandiers de Nanterre. Ce parcours permet aux élèves de multiplier les expériences de spectateurs, eux qui reconnaissent pour la plupart "ne jamais aller au théâtre avec leurs parents".

un partenariat avec une comédienne professionnelle

Cette petite troupe s’entend bien et tous soulignent aisément les nombreux atouts de l’atelier théâtre :
"C’est un moyen de se sentir libre."
"Sur scène, on oublie tout, on est dans son personnage."
"C’est aussi une façon de mieux s’entendre entre garçons et filles."
"On se sent comme une famille", concluent les élèves qui ont même créé un groupe Snapchat pour les membres de l’atelier.

Après les deux représentations de leur Pinocchio, les élèves entameront un nouveau travail, cette fois sur La Dispute de Marivaux. Ils seront encadrés par leur enseignante mais aussi par Claire Théodoly, comédienne de la Lady Bouffe Compagnie, qui viendra les accompagner pendant une vingtaine d’heures en axant notamment son travail sur la gestuelle et la mise en voix.

Cet atelier pourrait même susciter quelques vocations, puisque plusieurs élèves déclarent dès à présent commencer à réfléchir au choix de l’option théâtre au lycée de Joigny pour la suite de leur scolarité. L’an prochain, ces comédiens seront en troisième. Des rencontres auront lieu avec les élèves du lycée Louis-Davier dans le cadre de la liaison collège-lycée, ce qui devrait permettre à ces jeunes acteurs d’affiner leur choix d’orientation.

-  file_download affiches du spectacle Pinocchio


Voir en ligne : l’atelier théâtre sur le site du collège Marcel Aymé