search

Accueil > événements > dans la Nièvre > Exposition de Camille Tsvetoukhine au lycée Raoul Follereau à (...)

Exposition de Camille Tsvetoukhine au lycée Raoul Follereau à Nevers

dimanche 2 février 2020, par Emmanuel Freund

Du 8 novembre 2019 au 21 février 2020, le lycée Raoul Follereau accueille les œuvres de l’artiste plasticienne Camille Tsvetoukhine.

Restitution : lecture publique faite par l’artiste au lycée Raoul Follereau le 11 février 2020 à 14h00

C. Tsvetoukhine, "Crépuscule cosmique" (détail), 2019

Le 11 février prochain à 14h dans l’amphithéâtre du lycée, l’artiste interviendra pour faire une lecture du début du roman qu’elle a commencé à écrire en résidence au Centre d’art contemporain de Pougues-les-Eaux. Cela permettra d’aborder le rapport à l’écriture vis à vis de sa pratique artistique, qui est une part importante de son travail.

Le texte qui sera lu n’est pas pensé dans un rapport littéral à l’exposition, mais synthétise d’une autre façon les recherches que Camille a pu élaborer au cours de la résidence. À savoir, le rapport à l’écologie, au féminisme et au langage, et plus largement à la notion de sorcière et de magie. C’est pour cette raison qu’elle a développé cet écrit dans le registre de la science-fiction.

"Résumé du texte" :

Amie, protagoniste de cette fiction, revient d’un voyage en Angola où elle était en charge d’étudier les différents canaux de communications entre les lions. À son retour à Paris, elle apprend par un de ses proches amis médecin que plusieurs cas de décès fulgurants ont eu lieu, ceux ci seraient dû aux ondes électromagnétiques déversés par les appareils connectés. Les habitants n’ont de choix que se calfeutrer au sein de leur habitat, où ils sont en sécurité. Au fur et à mesure ils perdent la notion de langage oral. Seule Amie, étant somnambule, et continuant à parler durant ses nuits, parvient à garder le contact avec les mots et l’oralité.

la résidence et son projet

Tout projet de Camille Tsvetoukhine débute par l’écriture d’un texte. Qu’il soit narratif ou poétique, le texte inspire la forme des œuvres. Son univers est largement nourri de littératures critiques, fantastiques ou mythologiques, de cinéma ou encore d’anecdotes personnelles.

L’iris si dilaté nous enfonçait dans un trou noir, titre de cette nouvelle installation, est aussi le début du texte à l’origine de l’exposition. D’emblée, celui-ci nous plonge dans un milieu où foisonnent les métaphores et les doubles sens. Il questionne de façon poétique notre rapport à la nature et le regard porté sur notre environnement. Le texte évoque aussi des rites aux accents combatifs menés par des figures féminines, peut-être des sorcières qui, selon les époques ou les milieux, sont perçues comme maléfiques ou au contraire bienfaitrices.

Au croisement entre le réel et l’imaginaire, l’artiste nous invite à expérimenter une forme d’ambivalence sensible.

informations pratiques :

Exposition du 8 novembre 2019 au 21 février 2020

Lycée Raoul Follereau - Salle Claude Parent
9, boulevard Saint-Exupéry 58000 Nevers

Vernissage : jeudi 7 novembre à 18h

Visites sur rendez-vous auprès d’Olivier Dumont, professeur référent culture, au 03 86 60 36 00


Voir en ligne : plus d’informations sur le site du Centre d’Art Contemporain Parc Saint-Léger