search

Accueil > ressources > ressources générales > Trois élèves sur quatre concernés par une action ou un projet d’EAC

Trois élèves sur quatre concernés par une action ou un projet d’EAC

mardi 24 septembre 2019, par Éric Gady

Au cours de l’année 2018, les services de l’Éducation nationale et de la Culture se sont associés pour mettre en place une enquête à destination des écoles et des collèges. Le but de cette enquête portant sur l’année 2017-2018 était de mieux connaître l’offre scolaire en matière d’éducation artistique et culturelle, son organisation ainsi que la part d’élèves bénéficiaires d’actions ou de projets d’EAC.

Au cours de l’année 2017-2018, trois élèves sur quatre ont été concernés par au moins une action ou un projet relevant de l’éducation artistique et culturelle (EAC) : 82% dans le premier degré et 62% dans les collèges. Les disparités de l’offre en matière d’action ou de projet sont en partie liées aux caractéristiques des établissements scolaires, notamment à l’ancienneté moyenne des enseignants. En éducation prioritaire, la part d’élèves concernés par les actions ou projets est moindre, respectivement 78% en école et 55% en collège.

Les différences entre établissements sont également liées à l’organisation de l’éducation artistique et culturelle et à la présence d’un coordinateur de l’éducation artistique et culturelle (dont sont dotées plus de deux écoles sur cinq) ou d’un référent EAC (présents dans deux tiers des collèges).

Outre les actions et projets d’éducation artistique et culturelle, près de 100% des écoles et des collèges organisent au moins une activité en lien avec l’éducation artistique et culturelle (sortie culturelle, rencontre avec un artiste, etc.). Dans trois écoles sur quatre et dans plus de neuf collèges sur dix, au moins une activité est réalisée en partenariat avec une structure culturelle.

Enfin, au cours de l’année 2017-2018, la chorale est présente dans 56% des écoles et 84% des collèges.

file_download synthèse de l’enquête EAC 2017-2018


Voir en ligne : consulter le document sur le site du Ministère de la Culture