search

Accueil > dispositifs > Patrimoine > Échanger avec un professionnel de l’archéologie exerçant en Égypte

Échanger avec un professionnel de l’archéologie exerçant en Égypte

mardi 10 septembre 2019, par Éric Gady

Dans le cadre du Parcours d’Éducation Artistique et Culturelle, mais aussi du Parcours Avenir, la DAAC propose cette année la possibilité d’échanger avec un archéologue travaillant à l’étranger, et plus précisément en Égypte. L’objectif est de rapprocher les établissements scolaires des professionnels du monde de la culture et de la science afin de faire mieux connaître cette profession dont les clichés sont parfois tenaces.

La DAAC et le service Conseil Relation École-Entreprise de l’académie proposent de rapprocher plusieurs classes de collèges ou de lycées d’un professionnel exerçant au sein du Centre d’Études Alexandrines. Créé en 1990 par l’archéologue Jean-Yves Empereur, le CEAlex constitue une Unité de Service et de Recherche du CNRS installée à Alexandrie qui a pour mission d’étudier l’histoire de la ville dans ses périodes antique, médiévale, ottomane et contemporaine. Le CEAlex réalise des fouilles, terrestres et sous-marines, et produit de très nombreuses études historiques. Il est composé de savants français dont certains travaillent en permanence à Alexandrie, et d’autres de toutes nationalités venus travailler pour quelques semaines ou quelques mois à une meilleure connaissance de l’histoire de la ville. Il possède également un service pédagogique destiné à faciliter la médiation auprès des scolaires. Son site offre de nombreuses ressources destinées aussi bien à la communauté scientifique qu’à un large public.

Les métiers de l’archéologie sont souvent loin de correspondre aux représentations que les élèves peuvent en avoir. Derrière le vocable "archéologue", il convient en effet aujourd’hui de parler d’une équipe de professionnels très divers, du technicien plus ou moins spécialisé aux savants les plus divers qui vont interpréter les données recueillies par l’ensemble des membres de l’expédition.

L’idée est donc, par un échange direct entre "archéologues" et élèves, de permettre à ces derniers de mieux appréhender la diversité des métiers de la recherche liée à l’archéologie, comme celle des parcours y menant, ainsi que la particularité que peut représenter une mission à l’étranger. Le cas échéant, notamment pour les professeurs le demandant, l’échange pourrait se faire avec un professionnel d’un autre pays, afin de travailler une langue étrangère comme l’anglais par exemple.

calendrier

- jusqu’au 25 septembre : les enseignants intéressés (cela pourrait plus particulièrement s’adresser à des élèves de 6ème ou de 2nde) inscrivent leur classe en retournant le file_download formulaire d’inscription correspondant auprès du service Conseil Relation École-Entreprise.

- octobre 2019 : la personne responsable du service pédagogique du CEAlex entrera en contact par mail avec les enseignants des classes retenues pour, à chaque fois, proposer le nom d’un intervenant et fixer la date de rendez-vous de l’échange avec les élèves.

- novembre 2019-juin 2020 : visioconférence entre Alexandrie et l’établissement retenu avec les élèves. Cette visio sera préparée en amont par une première entre le professeur et le CEAlex simplement pour convenir des détails de la rencontre et s’assurer que la connexion passe bien.

proposition de scénario pédagogique


- séance 1  : à l’aide d’un ou deux documentaires à usage pédagogique réalisés par le CEAlex (une quinzaine sont disponibles et accessibles librement en ligne à cette adresse, en cliquant à gauche sur l’onglet "films pédagogiques", les élèves découvrent le CEAlex ainsi que des métiers de personnes y travaillant. C’est l’occasion de questionner les représentations que les élèves peuvent avoir du métier d’archéologue et faire connaissance avec les activités du CEAlex ainsi que de la particularité de travailler à l’étranger.

- séance 2 : à partir de la première séance, les élèves préparent un questionnaire qui servira de trame à la visioconférence. La préparation peut se faire en petits groupes, sous forme de travail en îlots, les élèves mutualisant ensuite leur travail et fixant l’ordre des questions retenues ; ou bien par une séance collective avec le groupe-classe.

- séance 3 : la visioconférence en elle-même : l’intervenant commence par un temps de présentation de son travail au sein du CEAlex, de son parcours professionnel, de ses recherches. Ensuite, les élèves élèves posent les questions préparées et échangent avec l’intervenant.

précisions techniques 

La visioconférence est organisée depuis l’établissement scolaire : il est nécessaire de disposer dans la salle d’un ordinateur, avec une connexion Internet, relié à un vidéo-projecteur et une caméra, par exemple celle de l’ordinateur. Le rectorat pourra, le cas échéant, mettre à disposition une caméra "boule" pour un meilleur confort de la visioconférence.

Se renseigner plusieurs semaines avant la visioconférence prévue auprès du service de l’action culturelle, 03 80 44 89 77.


Voir en ligne : catalogue des actions proposées sur le site Conseil Relation École entreprise