search

Accueil > EAC en actions > Saône-et-Loire > "Histoire en bulles" au collège de Saint-Germain-du-Bois

"Histoire en bulles" au collège de Saint-Germain-du-Bois

lundi 1er juillet 2019, par Annabelle Renoud

Revisiter la Seconde Guerre mondiale par la bande dessinée, c’est ce qu’ont entrepris les quatre classes de troisième du collège Bois des Dames. En cours d’arts plastiques, ils ont rencontré l’illustrateur Beb Zanat, avec qui ils ont exploré des notions et des techniques leur permettant d’illustrer un épisode mettant en scène la Résistance locale.

Plusieurs rencontres ont été nécessaires afin de mener le projet à bien. Le 10 janvier 2019, lors d’une intervention de deux heures en assemblée plénière avec toutes les classes de troisième, Beb Zanat, co-auteur de la trilogie L’Œil des dobermans (Bamboo) a présenté le métier d’illustrateur et le monde de l’édition à partir de son parcours personnel.

Les élèves ont ensuite réalisé des recherches documentaires autour d’un fait historique local, la chute d’un avion transportant des Anglais de la Royal Air Force le 23 novembre 1942 à Montcony. Ils se sont appuyés non seulement sur leur programme d’histoire-géographie mais aussi sur une intervention de l’Association Nationale des Anciens Combattants et des Résistants (ANACR) qui s’est tenue le 8 février 2019. À cette occasion, ils ont pu échanger avec d’anciens résistants, témoins des événements qu’ils se proposaient de relater en BD. Par ailleurs, le service des Archives départementales de Mâcon ont fourni des copies d’articles publiés dans la presse de l’époque.

Après le collectage d’informations a commencé l’élaboration du storyboard, étape cruciale pour laquelle l’intervention de Beb Zanat a été déterminante. Entre le 24 et 25 janvier, les élèves de chacune des quatre classes ont appréhendé plus en détail la construction de la page en pensant à l’emplacement du texte, des personnages et des décors, à travers huit ou neuf vignettes.

Courant février, les apprentis illustrateurs ont entamé la réalisation des planches en plaçant les marges, les cases, les inter-cases et les inter-bandes, sur une page blanche de format raisin. Ce travail de mise en forme a demandé rigueur et constance afin de pouvoir donner vie aux cases vides. Il a fallu se confronter aux difficultés liées à l’illustration : cadrages, dynamisme à conserver entre les cases pour donner aux lecteurs envie de lire, détails des corps ou des visages, véracité historique... Une nouvelle fois, l’aide du professionnel a été essentielle : Beb Zanat a pu guider les élèves grâce à son savoir-faire et son coup de crayon, afin d’améliorer les planches.

La dernière étape, mais non la moindre, a été l’encrage des cases en noir et blanc. Un travail minutieux et rigoureux a été mené par les élèves pour donner la touche finale à leur planche de bande dessinée. Cette phase ultime de réalisation a permis d’affiner les dessins de la planche tout en leur donnant du caractère. Chaque illustrateur en herbe a travaillé par aplat (remplissage d’une zone en noir) pour accentuer l’impact visuel sur le lecteur. Effet garanti !

Une exposition des planches est prévue dans les locaux du collège afin de permettre au plus grand nombre d’apprécier le travail réalisé par les troisièmes. Un article sur le site du collège est également en préparation. Enfin, les planches feront l’objet d’expositions lors de la prochaine journée Portes Ouvertes.

article proposé par Marie-Camille Lay, professeure d’arts plastiques et Sylvette Charvin, professeure documentaliste et référente culture

Galerie