search

Accueil > événements > dans l’Yonne > Concours de films suédés de l’Yonne : deuxième édition !

Concours de films suédés de l’Yonne : deuxième édition !

lundi 17 juin 2019, par Emmanuel Freund

La projection et la remise des prix de la deuxième édition du concours de films suédés de l’Yonne s’est déroulée mardi 11 juin au cinéma Agnès Varda à Joigny, devant un public fervent et dans une salle archicomble. Une nouvelle édition marquée non seulement par une forte augmentation de la participation des collèges et des lycées, mais aussi et surtout par un foisonnement de créativité et d’humour.

Lancé en 2017 dans l’Yonne à la suite de la projection du film Soyez sympas, rembobinez ! de Michel Gondry, dans le cadre de l’opération Collège au cinéma, le concours de films suédés est ouvert à tous les collèges et lycées du département de l’Yonne. Les participants sont invités à s’inspirer d’un film de genre (western, péplum, comédie musicale, policier, fantastique…) pour en faire un remake avec des moyens dérisoires…

Cette contrainte créative a suscité un engouement fort si l’on en juge par la participation des établissements, qui a doublé depuis l’édition inaugurale du concours lancé en 2018. Mardi 11 juin, cet enthousiasme était perceptible dès l’entrée au cinéma de Joigny, qui pour cette projection exceptionnelle a connu une affluence festive avec près de cent soixante spectateurs. Élèves, enseignants, équipes de direction, tous étaient impatients de voir leurs créations et celles de leurs pairs projetées sur grand écran. Cette mise en valeur des productions réalisées a d’ailleurs été possible grâce à l’investissement de Maxime Munier, directeur du cinéma de Joigny, partenaire de l’opération, qui a converti l’ensemble des courts-métrages dans un format numérique professionnel.

En ouverture de la projection, Daria Ghionghios et Thierry Mura, les enseignants responsables de la classe à horaires aménagés cinéma de Charny qui sont tous deux à l’initiative de ce concours, ont lancé les festivités en remerciant les partenaires : la DAAC, Réseau Canopé, le cinéma Agnès Varda et l’association Eva films qui a réalisé la bande-annonce du concours. En quelques mots ont été rappelés les principes de "l’esprit suédé" : respect du film original, originalité de la mise en scène, qualité plastique du film, et économie de moyens, la qualité artisanale devant s’illustrer dans tous les aspects de la réalisation !

L’ensemble des quatorze courts métrages, d’une durée maximale de cinq minutes chacun, a ensuite été projeté pour le plus grand intérêt et le plus grand plaisir d’une salle aussi réactive que bienveillante. Entre deux films, les élèves cinéastes ont été invités à se présenter au public et à répondre à quelques questions des jurés.

trouvailles visuelles et art du décalage : l’"élixir" du suédé !

Présidé par Éric Gady, délégué académique aux arts et à la culture, le jury de l’édition 2019 était composé de Vanessa Gaillet, chargée de mission EAC pour l’Yonne, de Pierre Travers, conseiller au numérique éducatif pour l’Yonne, d’Isabelle Poifol-Ferreira, Réseau Canopé, de Solène Blosse, projectionniste au cinéma de Joigny et de Xavier Lauprêtre, scénariste et écrivain.

Au cours de leurs brèves et efficaces délibérations, les jurés se sont montrés sensibles aux "trouvailles" permettant de surmonter une vraie difficulté technique, comme la scène sous-marine et la tête de méduse du Choc des Titans, la scène du naufrage et l’emploi des poupées dans Titanic, sans oublier l’imitation des balles au ralenti de Matrix ou l’usage très bricolé de la "nuit américaine" dans Germinal

Le jury a également apprécié l’humour de certaines scènes (la montée du bastingage en talons-aiguilles de Titanic, le vol du canard dans le Choc des Titans…) tout en valorisant les productions qui respectaient le mieux l’œuvre originale en retraçant par exemple l’ensemble de l’intrigue à travers quelques scènes-clés. Comme le rappelle Thierry Mura, tout l’art du film suédé réside dans le "contrôle du ratage", ou l’équilibre entre la spontanéité de la première prise et la maîtrise des codes filmiques durant le travail de préparation. Ou comment garder le cap du pastiche décalé sans sombrer dans la dérive de la parodie...

Une orientation bien comprise dans l’ensemble de cette sélection 2019, dont la qualité et la bonne tenue doivent autant à l’engagement des jeunes cinéastes en herbe qu’à celle de leurs enseignants, qui dont d’ailleurs pour beaucoup d’entre eux bénéficié de la formation dispensée cette année dans le cadre du concours.

Rendez-vous pris pour la prochaine édition, qui sera peut-être lancée sous la tutelle du fameux créateur qui en est à l’origine : Michel Gondry, à qui ont été transmis les films et les photos du concours, s’est dit très touché par les productions des élèves et devrait se rendre dans l’Yonne en septembre prochain…

palmarès 2019

- Grand prix du jury et prix du public : Titanic du collège Bienvenu-Martin (Auxerre)
- Autre Grand prix du jury : Le choc des titans du collège Les Cinq Rivières (Charny)
- Prix Coup de cœur du jury : Harry Potter du collège La Croix de L’Orme (Aillant-sur-Tholon)
- Prix spécial du jury : Alien du lycée Parc des Chaumes (Avallon)

- Les films lauréats et l’ensemble des films de la sélection peuvent être visionnés sur la chaîne Viméo du concours


Voir en ligne : concours de films suédés de l’Yonne #2