search

Accueil > EAC en actions > Côte-d’Or > LCLO - Journal d’une infirmière au Musée de la Vie bourguignonne

LCLO - Journal d’une infirmière au Musée de la Vie bourguignonne

vendredi 14 juin 2019, par Benjamin Girault

Trois classes du lycée Simone Weil, ancien hôpital complémentaire durant la Grande Guerre, ont convié le public dijonnais au Musée de la Vie bourguignonne pour leur présenter leur travail de restitution autour d’un journal évoquant le parcours fictif d’une infirmière à Dijon pendant la Première Guerre mondiale.

Lors de la Nuit européenne des Musées, grâce au dispositif La Classe, l’œuvre !, des élèves de 1ST2S2 ont présenté des extraits du journal fictif de Louise, infirmière à Dijon, durant la Grande Guerre. Pour introduire leur travail, des élèves de TARCU (accueil relations clients usagers) ont présenté quant à eux une affiche de 1914 réalisée par les Biscuiteries Pernot "Du piou-piou au poilu : costume et équipement" et la vitrine "L’artisanat des tranchées ou l’art de l’ennui".

Dans le cadre de la commémoration du Centenaire de 14-18, deux classes de première ST2S2 et ASSPD (Sciences et technologies de la santé et du social et Accompagnement Soins et Services à la personne) ont rédigé tout au long de l’année le journal fictif de Louise, infirmière à Dijon durant la Grande Guerre. Dans son journal, Louise fait découvrir la vie quotidienne des Dijonnais, l’arrivée des blessés, l’évolution de la médecine, à partir de sept étapes : point de départ le lycée Simone Weil, notre lycée, hôpital auxiliaire dès 1914, la Gare Porte Neuve… pour arriver le 14 juillet 1919, place du Peuple devenue Place Wilson.

Les écrits des élèves ne restituent pas seulement une atmosphère, des émotions, mais ils font aussi état du travail des élèves sur des documents originaux du Musée de la Vie bourguignonne, des Archives municipales de Dijon, de la Bibliothèque municipale de Dijon, de l’ECPAD à Paris (dans le cadre d’un voyage scolaire) par exemple.
Dans un deuxième temps, Diane Blondeau, artiste plasticienne du son, a rencontré les élèves pour engager un travail de lecture du journal de Louise.

L’ensemble du travail des élèves sera restitué sur l’application numérique GuidiGO, grâce à laquelle le projet sera consultable par le public à partir des Journées européennes du Patrimoine le samedi 21 septembre 2019.

- restitution à voir sur Instagram


Voir en ligne : Musée de la Vie bourguignonne