search

Accueil > EAC en actions > Nièvre > Contes du monde au collège de Luzy

Contes du monde au collège de Luzy

dimanche 9 juin 2019, par Annie Gwynn

Dans le cadre de l’appel à projets PEAC, les élèves de sixième du collège Antony Duvivier à Luzy ont pu bénéficier de l’aide d’un conteur professionnel, Jean Dollet, tout au long de l’année scolaire 2018-2019. En s’appropriant des récits venus du monde entier, ils ont appris l’art de transmettre à leur tour des histoires venus d’ici et d’ailleurs.

Ce projet axé sur les contes du monde et sur l’art de les narrer s’inscrit dans la continuité d’un autre projet dont l’objectif est d’élaborer, sur le mode de la fiction, son propre carnet de voyage. Cette action interdisciplinaire, qui existe depuis plusieurs années dans l’établissement, concerne les matières littéraires et artistiques ainsi que la documentation et porte sur une douzaine de pays, tous continents confondus.

En s’appuyant sur le travail réalisé dans le cadre de ce projet initial, le conteur professionnel Jean Dollet est venu à la rencontre des deux classes de sixième en leur proposant cinq contes du monde. Par binômes, les élèves ont transposé l’une de ces histoires dans le contexte du pays qu’ils avaient choisi pour inventer leur carnet de voyage : Mexique, Italie, Espagne, États-Unis… Il s’agissait donc de transformer les prénoms, les vêtements, les animaux, les coutumes… tout en gardant la même trame que le conte originel.

Guidé par les enseignantes à l’origine de l’action, Manuelle Koerper-Berger (documentation) et Émilie Laudet (lettres), le travail d’adaptation a investi de nombreuses compétences. L’objectif du projet était à la fois d’approfondir la connaissance de l’univers des contes par les élèves mais aussi l’acquisition de méthodes pour raconter, prendre la parole, exposer un travail ou une idée.

C’est ainsi que les deux classes ont pu assister, en décembre 2018, au spectacle "Les Contes de ma besace" afin de mieux se représenter ce qu’est la littérature orale propre à la parole du conteur. Cette expérience a nourri la seconde phase du projet, qui a consisté à l’apprentissage et à la mise en voix des productions par les élèves eux-mêmes.

Toujours accompagné par le conteur Jean Dollet, le travail de mémorisation et de mise à l’oral donnera lieu à une représentation lors de la journée d’accueil des CM2. Lors de cette restitution collective, les jeunes conteurs pourront livrer à leurs pairs non seulement le fruit de leur imagination et de leur talent oratoire, mais également la preuve de ce que ce type de projet peut apporter en termes de confiance, en soi comme dans le groupe.

article proposé par Manuelle Koerper-Berger, professeure-documentaliste et référente culture

Galerie