search

Accueil > EAC en actions > archives > 2018-2019 > Nièvre > Lycée Raoul Follereau (Nevers) - LCLO : arts, sciences et rugby au Musée de (...)

Lycée Raoul Follereau (Nevers) - LCLO : arts, sciences et rugby au Musée de la faïence

samedi 1er juin 2019, par Amélie Tissier

Fidèle de la Nuit des Musées et attaché au dispositif La classe, l’œuvre !, le Service de médiation du Musée de la Faïence a présenté cette année un projet mené avec une classe de première scientifique du lycée Raoul Follereau. Dans le cadre de "change et échange ta science", une action pluridisciplinaire associant culture scientifique et la découverte des arts, ce projet avait pour but d’aborder des notions liées à l’astronomie, aux mathématiques et aux techniques de façonnage des faïences liées au rugby par la forme ellipsoïde des ballons propres à ce sport.

Menés par Thierry Mourot, professeur de physique-chimie à l’origine du projet, les élèves de 1e S ont ainsi étudié l’ellipsoïde, très similaire à la forme d’un ballon de rugby. Dans un premier temps, ils ont réalisé une maquette de cette forme en carton avant de mener un travail au lycée avec l’artiste plasticien et mathématicien Pierre Gallais.

La classe est venue une première fois au musée en octobre pour bénéficier d’une intervention sur le thème de la faïence. Cette approche a permis de mettre en place les repères techniques et historiques nécessaires pour comprendre les raisons du développement de cette activité à Nevers au XVIe siècle, assimiler les techniques de fabrication et étudier les formes et les décors dont la diversité des provenances a permis de souligner la perméabilité des échanges artistiques entre Orient et Occident au fil des siècles.

Le choix de souligner les liens entre Orient et Occident était lié à la commémoration de l’ère Meiji, période importante pour le Japon qui a ouvert ses portes au commerce, avec la France et l’Angleterre en particulier, dans la seconde moitié du XIXe siècle. Dans les collections du musée, de nombreux objets (dessins, peinture, décors de céramique) évoquent cette période dite japonisante qui se traduira plus tard par une omniprésence de l’art, des traditions et coutumes de ce pays en France.

une collaboration inter-établissements

Les commémorations ont également été l’occasion de rappeler que l’un des dix plus anciens clubs de rugby au monde, créé en 1866, est nippon, ce qui justifie d’ailleurs que la Coupe du monde de rugby 2019 se tiendra au Japon.

C’est dans ce contexte artistique et sportif à la fois international et local, puisque les couleurs de Nevers sont portées par un club de rugby véhiculant depuis plus d’un siècle les valeurs de ce sport véhiculant des valeurs de respect, d’engagement et de solidarité, que l’esprit créatif de ce projet s’est cristallisé autour du ballon ovale.

Grâce aux liens noués depuis 2017 par le Musée de la Faïence avec le lycée Henry Moisand à Longchamp, les lycéens de Follereau ont pu bénéficier de la collaboration des élèves modeleurs tourneurs et des élèves décorateurs du lycée de la céramique côte-d’orien. Ces échanges très riches ont été l’occasion de plusieurs déplacements entre Nevers et Longchamp pour des visites du musée, des ateliers de nos faïenciers de Nevers et pour la mise en décor des ballons. La réalisation du projet a également pu être aboutie grâce à l’aide précieuse des faïenciers de Nevers, Bernard Clair, Carole Georges et Jean-François Dumont, ainsi que de l’atelier de poterie du lycée Raoul Follereau, sous la houlette de Myriam Madjoum.

le temps de la médiation

Lors de la Nuit des Musées, les ballons en faïence réalisés dans le cadre du projet "art, sciences et rugby" ont été installés dans l’ancienne salle capitulaire du musée. L’exposition était complétée de panneaux réalisés par les élèves pour communiquer sur le projet de l’année.

L’inauguration a été menée par Denis Thuriot, maire de Nevers, qui était accompagné de nombreux élus, ainsi que par Patrick Millerat, proviseur des lycées Raoul Follereau et Jules Renard. Près de deux cents personnes étaient présentes et six cents visiteurs ont pu voir ces réalisations pendant la soirée.

Les lycéens présents ont assuré la présentation de leur projet en en soulignant la richesse et la pertinence. Ils ont par exemple montré qu’un élève de première scientifique pouvait être intéressé par l’art même s’il s’en pensait éloigné de par son parcours au lycée. D’autres ont fait remarquer que cet événement s’inscrivait dans le sillage des médiations auxquelles ils avaient pris part, de la maternelle au collège, tant au musée qu’au service patrimoine. Une démonstration de plus qui justifie l’attachement du musée à un dispositif propre à nourrir dans la continuité le parcours artistique et culturel des jeunes.

article proposé par Marie-Christine Vallet, responsable du service pédagogique et chargée de la médiation au Musée de la faïence et des Beaux-Arts de Nevers.


Voir en ligne : présentation du Musée de la Faïence et des Beaux-Arts