search

Accueil > EAC en actions > Yonne > Journées du 1% artistique au collège de Paron : à la rencontre de Jean-Paul (...)

Journées du 1% artistique au collège de Paron : à la rencontre de Jean-Paul Agosti

mardi 28 mai 2019, par Vanessa Gaillet

Organisées du 30 mars au 5 avril 2019, les Journées du 1% artistique avaient pour objectif de valoriser les œuvres d’art installées dans les collèges et lycées au titre du 1% artistique. Au collège André Malraux, cet événement s’est déroulé sous la forme d’une médiation originale. Les œuvres exposées ont été présentées par leur créateur lui-même : l’artiste peintre Jean-Paul Agosti, revenu exceptionnellement au collège pour l’occasion.

La rencontre avec Jean-Paul Agosti a eu lieu le 2 avril 2019. Elle a concerné trois classes de quatrième qui ont travaillé sur son œuvre et a été filmée par les élèves de l’atelier ciné-média qui, avec l’aide de leur professeur Vincent Moissenet, sont en train d’en finaliser le montage.

Jean-Paul Agosti avait travaillé à la conception de l’établissement en tant qu’architecte et artiste il y a vingt-cinq ans. En présence de Bérenger Delfour, professeur d’arts plastiques, il a apporté des explications sur les œuvres qu’il a réalisées pour le collège : "L’arbre de vie" (le tableau du CDI), "Orphée" et "Suite d’Orphée" (dans la salle de réunion Kunze).

une médiation culturelle menée par l’artiste lui-même

Un des temps fort de cette rencontre s’est déroulé au CDI, lors de la pause méridienne, devant l’œuvre intitulée "L’arbre de vie". Après en avoir interprété la symbolique élémentaire, l’artiste a dévoilé les raisons du choix du thème de l’arbre, à mettre en rapport selon lui avec celui de l’enseignement, les élèves étant "de jeunes pousses" destinées à s’élever. Il est également revenu sur la technique artistique utilisée : la peinture acrylique.

La visite s’est poursuivie à l’étage, où le peintre a commenté les autres œuvres exposés dans les couloirs. Autour du thème d’Orphée, ces tableaux proposent une méditation sur la nature avec un travail particulier accordé au foisonnement des formes. Dans la salle de réunion, l’attention s’est portée sur un portrait d’Orphée, un tableau autour de la fragmentation du visage. Le message de ces œuvres, l’a rappelé M. Agosti, puise évidemment sa source dans la mythologie : au lieu de regarder vers le passé, tel Orphée se retournant pour voir sa femme Eurydice, il importe de s’orienter vers l’avenir. Un message bien compris par les jeunes collégiens présents lors de cette visite.

Après le parcours guidé, l’artiste s’est prêté de bonne grâce à l’exercice de l’interview, préparé et mené avec efficacité par les élèves de l’atelier ciné-média. Il a ainsi pu parler de sa jeunesse dans une famille d’artistes mais aussi de ses créations récentes, comme son travail autour des vitraux.

une exposition en hommage à l’artiste et à son œuvre

Après cette rencontre, les élèves ont à leur tour présenté les productions qu’ils avaient réalisées en arts plastiques en s’inspirant des tableaux de Jean-Paul Agosti et de sa technique de travail. En effet, quelques semaines auparavant, ils avaient été invités par M. Delfour à concevoir une exposition de peinture portant sur le thème du jardin et de ses ombres. Les élèves ont puisé leur inspiration dans l’œuvre intitulée "L’Arbre de vie", à laquelle l’exposition rend hommage.

Afin de créer une dynamique originale et stimulante, les jeunes artistes ont travaillé à partir d’arbustes sur lesquels avait été projetée de la lumière. À la manière d’une lanterne magique, ce dispositif a permis de faire apparaitre des ombres végétales sur les murs de la classe. Au crayon à papier, un groupe d’élèves a tracé les contours de celles-ci sur de grandes feuilles cartonnées. Parallèlement, une autre équipe a réalisé des palettes de couleurs à partir de l’observation des plantes. Lors d’une dernière séance, les coloristes et les dessinateurs se sont unis pour peindre les travaux : une couleur pour l’ombre, une autre pour la lumière.

Lors des Journées du 1%, Jean-Paul Agosti a pu découvrir cette exposition au CDI, à proximité de son œuvre. Ce très beau moment d’échanges ne s’est pas arrêté là puisque suite à cette journée, l’équipe du collège de Paron est entrée en relation avec Michel Dussolle, l’un des deux architectes du collège, qui est venu rencontrer deux classes de cinquième le 27 mai dernier pour leur parler du métier d’architecte et évoquer la construction du collège André Malraux en 1993-1994.


Voir en ligne : site de Jean-Paul Agosti

Galerie