search

Accueil > EAC en actions > archives > 2018-2019 > Yonne > Les collégiens de Saint-Georges-sur-Baulche et de Vermenton réunis dans une (...)

Les collégiens de Saint-Georges-sur-Baulche et de Vermenton réunis dans une comédie musicale

lundi 27 mai 2019, par Vanessa Gaillet

C’est devant une salle comble qu’une centaine d’élèves des collèges Jean Bertin de Saint-Georges-sur-Baulche et Leroi-Gourhan de Vermenton se sont produits au centre culturel d’Appoigny, mercredi 15 mai 2019. Le Journal d’Amélie, comédie musicale créée il y a dix ans par des élèves de ces collèges, a été remise au goût du jour par leurs jeunes camarades.

Sous la houlette de Catherine Berthault et David Kaeser, professeurs d’éducation musicale et chant choral, les élèves ont enchaîné avec talent des tableaux où la majorité d’entre eux pratiquait tout à la fois la danse, le théâtre et le chant.

Ils ont joué et mis en scène l’histoire de Charlotte, qui découvre un jour le journal intime de sa grand-mère Amélie, vivant à Paris sous l’Occupation allemande.

Pour tenter d’oublier son quotidien, la jeune fille s’invente un ami fictif et voyage avec lui à différentes époques, de l’Occupation nazie à la cour de Louis XIV, en passant par le Chicago des années 30.

Pendant presque deux heures, les élèves ont présenté le fruit de leur travail et de leurs efforts, ayant répété pour certains jusqu’à six heures par semaine, sur le temps de la pause méridienne et après les cours, mercredis après-midis et jours fériés inclus !

En outre, les élèves ont eu la chance d’être aidés par Ava Pavioni, danseuse professionnelle, qui a participé à l’élaboration du spectacle et encadré les élèves pendant les répétitions.

danse, technique vocale et "vivre ensemble"

Pour Galatée, élève de troisième et artiste depuis la sixième, ce projet "a apporté beaucoup d’émotions, tout en permettant de sortir de [sa] timidité et d’enrichir [son] apprentissage de la danse et de la technique vocale".

En effet, selon Juliette et Agathe, toutes deux élèves de cinquième, participer au spectacle ouvre des portes pour l’avenir car cela les met à l’aise à l’oral : "C’est une joie quand on a terminé le spectacle, tout notre stress est évacué".

Outre les compétences techniques, un tel projet développe des compétences dans le champ du "vivre ensemble". Pour Lilian, "ça renforce les liens d’avoir un projet commun car il y a des élèves avec qui on n’avait jamais parlé et qui sont devenus des amis."

- lire l’article sur le projet initial Le Journal d’Amélie réalisé en 2010

article proposé par Céline Thery, professeure documentaliste et référente culture au collège Jean Bertin

crédit photos Jean-Paul Leau


Voir en ligne : article de l’Yonne Républicaine

Galerie