search

Accueil > EAC en actions > archives > 2018-2019 > Yonne > Lycée Fourier - collège Denfert-Rochereau (Auxerre) - LCLO : L’atome dans tous (...)

Lycée Fourier - collège Denfert-Rochereau (Auxerre) - LCLO : L’atome dans tous ses états au Muséum d’Auxerre

lundi 17 juin 2019, par Emmanuel Freund

Pionnier et fidèle de la Nuit des Musées, le Muséum d’Auxerre a invité les établissements auxerrois à contribuer activement à la réalisation de sa nouvelle exposition temporaire. À l’occasion de l’année internationale de la chimie et dans le cadre de La classe, l’œuvre !, les élèves métalliers du lycée Fourier et les collégiens de Denfert-Rochereau ont proposé des formes originales et complémentaires de médiation autour de l’atome.

2019 marque l’année internationale de la classification périodique des éléments : il y a cent cinquante ans, Dmitri Mendeleïev classe les atomes dans un tableau qui porte désormais son nom. À cette occasion le Muséum d’histoire naturelle d’Auxerre a prévu une exposition temporaire intitulée "élémentaire, ma chère chimie !" à laquelle il a proposé à de nombreux établissements de l’Yonne de participer.

C’est dans ce cadre que le lycée Fourier et sa section métallerie se sont impliqués dans l’exposition et ont aussi participé au dispositif La classe, l’œuvre !. Un travail avec l’élément Fer s’est imposé pour les élèves de première année CAP serrurerie-métallerie qui se sont lancés dans la réalisation d’un modèle d’une maille de fer (structure d’un cristal de fer avec ses neuf atomes).

D’à peine la taille d’un cube de quelques centimètres, l’idée a évolué jusqu’à une œuvre de plus d’1m30 pour environ 80 kg ! Chacun des sept élèves de la section aura passé 96 heures de travail depuis le traçage des pièces jusqu’au polissage en passant par l’assemblage et la soudure.

Mais ils ne se sont pas arrêtés qu’à cela. Lors de leur première visite au muséum ils ont aussi adhéré à l’idée de participer à l’exposition elle-même en créant un jeu-test sur le Fer pour les plus jeunes, en réalisant l’un des panneaux et en sélectionnant les objets présents dans les vitrines sur le thème du fer.

Ils ont répondu à l’appel lors de la Nuit des musées et ont ainsi présenté avec fierté leur œuvre durant toute la soirée aux visiteurs, incluant notamment le maire d’Auxerre ! Les plus curieux ont pu visionner une vidéo réalisée par l’une des professeurs pendant les trois mois de travail en atelier.

La maille de fer sera visible au muséum jusqu’au 22 septembre, lors des Journées européennes du patrimoine pour ensuite regagner le lycée Fourier.

des collégiens expérimentateurs et médiateurs

En parallèle, Mektouba Zerdouk, enseignante de physique-chimie au collège Denfert-Rochereau, a proposé aux élèves de son atelier scientifique de répondre à l’appel lancé par le Muséum. Sophie Rajaofera, directrice du Muséum, s’est rendue dans l’établissement à la rencontre des élèves afin de leur expliquer le projet de l’exposition temporaire et du rôle qu’ils pouvaient y jouer. Le but était d’"expliquer avec des mots simples ce sur quoi on avait travaillé", témoigne Elisa. Pour ces élèves dont certains avaient déjà été sensibilisés antérieurement à la démarche scientifique à travers la participation à des dispositifs comme Ramène ta science ou la Fête de la science, l’enjeu consistant à manipuler et expérimenter dans le but de transmettre leurs connaissances à d’autres jeunes, ou même à des adultes, s’est révélée stimulante.

Les collégiens ont élaboré des panneaux explicatifs sur des thèmes comme l’historique du modèle de l’atome. En mettant en place différentes expérimentations de tests de reconnaissance de quelques ions ou de mesure de pH, ils ont également pu également revisiter quelques chapitres de leur programme de chimie.

Parmi les installations aménagées par les collégiens, il y a un jeu intitulé "Construis ton atome". En cherchant des idées pour faire comprendre au public comment fonctionne la structure atomique, les élèves ont eu accès à une application intitulée "Building an atom" trouvée sur un site de simulations scientifiques interactives et gratuites. En s’en inspirant, ils ont créé une activité ludique permettant d’assembler les différents constituants d’un atome en respectant quelques règles.

Ce projet a été apprécié par tous car il mettait en avant une approche active qui leur a permis d’approfondir leurs connaissances et de mieux appréhender la démarche expérimentale : "La manipulation permet de voir de nous-mêmes et c’est plus amusant. Quand on faisait les recherches, cela permettait d’aborder des dimensions supplémentaires", explique Gwenaël. Un plaisir de la découverte qui contribue déjà à donner ou à renforcer quelques idées d’avenir et d’orientation scientifiques pour certains d’entre eux...

article proposé par Antoine Delcamp, enseignant missionné au Muséum, et Sylvie Devis, professeure référente culture


Voir en ligne : serivce éducatif du Muséum d’Auxerre