search

Accueil > EAC en actions > Yonne > LCA et liaison collège-lycée : une visite au Louvre

LCA et liaison collège-lycée : une visite au Louvre

lundi 15 avril 2019, par Vanessa Gaillet

Lundi 25 mars 2019, les élèves latinistes de quatrième et de troisième du collège Denfert-Rochereau à Auxerre ont été accompagnés par les latinistes et hellénistes du lycée Jacques Amyot pour visiter le Musée du Louvre à Paris. Leur découverte commune de la sculpture et de la céramique grecques et romaines a été l’occasion de mieux comprendre l’évolution des codes esthétiques de l’Antiquité.

Après trois heures de bus, les élèves ont pique-niqué dans le Jardin des Tuileries, ce qui leur a donné une première occasion de s’immerger dans l’univers artistique latin en observant les nombreuses statues "à l’antique" ornant le jardin.

Ce prologue a été suivi d’une découverte de la sculpture grecque et romaine à travers les différentes époques de l’Antiquité. Au cours de cet itinéraire dans les salles du Louvre, les élèves en ont profité pour saluer la fameuse "dame d’Auxerre", une sculpture remarquablement conservée dont l’observation les a initiés aux codes esthétiques de ce style dit "dédalique" qui prélude à l’art grec archaïque. La contemplation des sculptures romaines et notamment de la Vénus de Milo leur a permis de s’interroger sur la façon dont la statuaire représentait les dieux, et notamment sur la technique du drapé, qui permet de suggérer le mouvement dans un bloc de marbre fixe et qui souligne les formes généreuses des déesses.

sensibilisation à la céramique grecque

Cap sur un univers moins familier : les cinq salles d’exposition retraçant l’évolution de la céramique grecque ont permis aux élèves d’observer la diversité des formes et des couleurs des vases, de comprendre leurs fonctions et de distinguer les différentes techniques utilisées pour les colorer.

La seconde partie de la visite devait être consacrée à la présentation de tableaux du XVIIe et XVIIIe siècles représentant des scènes de l’Antiquité, qui avaient fait l’objet d’une étude en classe. Hélas, le département de peinture française était fermé ! Il a donc fallu improviser… Les deux groupes se sont lancés au cœur du musée pour aller voir de plus près la Victoire de Samothrace pour admirer le drapé unique de cette statue antique. Après un détour rapide par la Joconde, qui n’a pas vraiment fait l’impression attendue d’autant qu’elle paraissait encore plus petite dans une salle intégralement vide, les élèves ont exploré quelques grandes œuvres de la peinture du XIXe siècle et notamment la Liberté guidant le peuple, d’Eugène Delacroix, qui reprend à son compte quelques codes de l’Antiquité (le drapé, le nu, la figure allégorique).

une visite pour tisser des liens entre collégiens et lycéens

Les élèves sont revenus avec le sourire, et les jambes bien fatiguées. Les enseignants accompagnateurs ont apprécié leur intérêt et leur sérieux tout au long de la visite, y compris lorsqu’il a fallu dévier de l’organisation prévue.

Cette journée a été l’occasion de fréquenter des œuvres qui font vivre l’univers antique étudié par ces élèves latinistes et hellénistes. Une initiative qui pourrait se reproduire afin que les collégiens, une fois devenus lycéens, témoignent à leur tour de toute l’intelligence et de la richesse des artistes de l’Antiquité.

article proposé par Coline Jagueneau, professeure de lettres classiques au collège Denfert-Rochereau


Voir en ligne : site du collège Denfert-Rochereau

Galerie