search

Accueil > EAC en actions > Yonne > Prix SaYONNE’ara : une immersion dans l’univers du manga au collège Paul (...)

Prix SaYONNE’ara : une immersion dans l’univers du manga au collège Paul Bert

mardi 2 avril 2019, par Vanessa Gaillet

À Auxerre, deux classes du collège Paul Bert participent cette année au prix SaYONNE’ara. Une occasion privilégiée pour découvrir des mangas variés, partager ses lectures, plonger dans l’univers de la culture japonaise et rencontrer des auteurs.

Tout a commencé en novembre 2018, avec la venue de Cédric Le Floch, responsable de Bibliothèque départementale de l’Yonne. Invité par Nadège Barreto et Vanessa Gaillet, enseignantes de lettres, le coordonnateur SaYONNE’ara pour l’Auxerrois a présenté l’ensemble des titres de la sélection 2018-2019 aux élèves des classes de 6e E et de 5e C, qui ont ensuite enchaîné les lectures de mangas.

Au fil des semaines, les titres des sélections kodomo, shojo et shonen ont tenu toutes leurs promesses. Alors que les lecteurs les plus "timides" ont lu deux ou trois mangas, les plus expérimentés ou les plus passionnés ont terminé les quinze ouvrages sélectionnés cette année. Par la suite, certains ont même sollicité leurs parents (ou le père Noël !) pour obtenir le deuxième ou le troisième tome de leurs séries préférées. D’autres ont prêté leur livre à leurs frères et sœurs qui se sont mis, à leur tour, à dévorer les titres de la sélection.

devenir passeurs de livres

Un peu plus tard dans l’année, en janvier, une des classes participant au prix a rencontré une autre classe de sixième pour une séance de speedbooking. Résumer l’intrigue, présenter ses personnages préférés, feuilleter les pages pour montrer les illustrations, mettre en voix un bref passage : en deux minutes chrono, les jeunes lecteurs ont fait leur maximum pour convaincre les élèves de l’autre classe d’emprunter leur livre coup de cœur. Alors que les 6e A présentaient avec enthousiasme leurs romans et bandes dessinées préférés, les 6e E ont tenté de communiquer à leurs camarades leur envie de lire les mangas du prix SaYONNE’ara.

C’est Lili, une élève de 6e E, qui s’est révélée la plus convaincante de tous participants en présentant le premier tome de L’atelier des sorciers, de Kamome Shirahama. Sa conviction et son talent lui ont valu d’être récompensée par une affiche et un livre offerts par Cultura et l’Espace culturel Leclerc d’Auxerre.

rencontrer des auteurs "en vrai"

Samedi 23 mars, à la bibliothèque Jacques Lacarrière d’Auxerre, plusieurs élèves volontaires ont rencontré Art of K, une mangaka française auteure de la série Euterpe, accompagnée par Ludivine Gouthier, une éditrice très attachée à promouvoir des mangas inédits, ce qui fait la spécificité de sa jeune maison d’édition, H2T.

Les 6e E avaient préparé la rencontre en cours de français quelques jours auparavant. Dans l’auditorium de la bibliothèque, Art of K a d’abord présenté son travail de mangaka en insistant sur la durée, jusqu’à huit mois, que peut prendre la rédaction d’un seul tome. Elle est également revenue sur le matériel utilisé : bien que les mangas soient traditionnellement préparés à l’encre et à la plume, cette graphiste et designer de métier a jeté son dévolu sur son iPad !

L’auteure a expliqué au public les différences entre le genre du manga et celui de la bande dessinée : nombre de cases sur la page, disposition, place des phylactères (bulles des dialogues), mais aussi attention accordée aux détails et aux gros plans, ou encore rythme du récit : alors que dans une bande dessinée l’action peut s’étaler sur plusieurs années, celle-ci a plutôt tendance à se resserrer dans le manga, au point qu’un même combat puisse être raconté sur plusieurs tomes, comme c’est le cas dans la série Dragonball Z.

dans l’œil du manga : s’initier aux secrets de l’illustration

Dans un second temps, les jeunes lecteurs ont eu la chance de participer à un atelier d’illustration. Après avoir appris la technique qui permet de dessiner les fameux "yeux de manga", tous ont été invités à reproduire le personnage de leur choix sur une feuille blanche et y ajouter une case. Art of K a adressé ses conseils auprès des adolescents tout en s’entretenant avec eux et en répondant à leurs questions.

L’atelier s’est poursuivi par une séance de live drawing : les participants ont exprimé des idées et des indications que l’illustratrice dessinait sur son iPad, l’illustration étant projeté sur grand écran à l’aide d’un visualiseur. Ainsi, la mangaka a dessiné en direct et sous les yeux de tous le combat d’un jeune aventurier auquel un dragon avait volé ses lunettes. Aveuglé, le jeune homme se battait contre un arbre avec un katana (sabre japonais) sous les yeux ébahis de Pikachu buvant une tasse de café. L’humour était bien au rendez-vous et les adolescents ont été impressionnés par la rapidité et la finesse du trait de l’auteure de la série Euterpe.

Une séance de dédicaces a conclu cette rencontre passionnante, qui a permis aux jeunes comme aux moins jeunes lecteurs d’en savoir plus sur le genre du manga manga et de découvrir l’œuvre d’une artiste très prometteuse.

découvrir la culture japonaise à Sens

Pour finir en beauté cette année consacrée à la lecture de mangas, les deux classes du collège Paul Bert se rendront à Sens, le vendredi 12 avril prochain, pour lesJournées manga SaYONNE’ara. Les collégiens vont pouvoir approfondir leurs connaissances sur la culture japonaise en participant à des ateliers très variés : origami, arts martiaux, cuisine, art floral... et rencontrer Romain Lemaire, l’auteur du manga Everdark.

À suivre !


Voir en ligne : site du Prix SaYONNE’Ara

Galerie