search

Accueil > événements > archives > 2018-2019 > Yonne > Classe PAM à Paron : panoramique sur les civils dans la guerre

Classe PAM à Paron : panoramique sur les civils dans la guerre

mardi 26 mars 2019, par Emmanuel Freund

Dans la cadre du projet "Réalisons l’Europe" mené depuis 2002 au collège André Malraux à Paron, une projection publique du nouveau film documentaire de la Classe du Projet Action Média aura lieu vendredi 5 avril 2019 de 18h30 à 22h30 au collège. Intitulée "Civils dans la guerre", cette production réalisée par trente élèves de troisième met en lumière l’impact de plus en plus important des guerres et des conflits dans le monde sur les populations civiles.

Au cours de l’année, les élèves se sont formés au tournage et ont lu des textes pour réaliser d’abord une série de reportages sur l’histoire de la Bataille de Normandie vue par les civils à Falaise, à Caen et au Havre. Ils sont ensuite partis en avril vers l’ouest, à Montreuil-Bellay, pour travailler sur l’internement des Nomades de 1941 à 1946, puis à Oradour-sur-Glane et à Limoges pour travailler sur le thème de la terreur imposée aux populations civiles.

Leur voyage s’est poursuivi à Bordeaux pour évoquer la Retirada de 1939, l’Exode de 1940, le travail forcé à la base sous-marine, ainsi que la déportation et le procès de Maurice Papon. L’avocat Gérard Boulanger, qui a lancé les premières procédures contre l’ancien haut-fonctionnaire collaborationniste, a reçu les élèves pour leur expliquer cette bataille juridique qui a duré vingt ans.

Enfin, les élèves ont rencontré différents acteurs humanitaires du Haut Comité aux Réfugiés et du Centre et du Comité international de la Croix-Rouge. Le périple s’est terminé par une visite de l’ONU et du Musée international de la Croix-Rouge.

un parcours du citoyen

L’un des nombreux aspects positifs de ce projet est sans doute l’évolution des élèves grâce à l’empreinte que laisse sur eux les témoignages de personnes très âgées qui évoquent leur adolescence ou leur jeunesse marquée à jamais par la Seconde Guerre mondiale. Les jeunes sont en quelque sorte éveillés par ces échanges qu’ils ont soigneusement préparés avec leurs questions et leurs lectures, et au cours desquels leur sont livrés des récits à la fois historiques et intimes.

Que les témoins qu’ils rencontrent aient survécu à des bombardements, à une bataille sanglante, à un massacre ou à des rafles et donc aux déportations, l’expérience que les élèves tirent de ces rencontres leur permet de vivre l’Histoire autrement et de s’interroger sur les impacts des conflits. Leur réflexion échappe pour un temps aux représentations de la violence en général telles qu’elles peuvent être banalisées ou simplifiées sur Internet ou dans les jeux vidéo.

La visite de la synagogue de Bordeaux, qui servit de camp d’internement en 1944 au moment des rafles des Juifs de la région, fut ainsi un moment fort de la découverte d’une religion pratiquée de longue date en France - depuis le 3e siècle après J.C. à Bordeaux. Ce véritable parcours citoyen a été marqué également par la visite de l’ancien camp de nomades à Montreuil-Bellay. Une visite qui s’est prolongée en éducation musicale par l’écriture d’un rap sur le Samudaripen, le génocide des Tsiganes souvent méconnu des jeunes. À voir les élèves inventer leurs vers engagés, on perçoit que cette visite les a fortement sensibilisés.

le goût du cinéma et de la transmission

Certains collégiens découvrent aussi avec passion le travail de cadreur, de réalisateur, de monteur et se destinent parfois à l’option cinéma au lycée. À l’issue d’une année de projet riche en apprentissages et aussi en émotions, cet itinéraire paraît évident pour de nombreux élèves de cette classe à projet d’action média qui souhaitent par la suite s’engager dans des carrières artistiques ou de communication. En 2017-2018, l’élève de l’option cinéma du lycée de Sens membre du jury au festival de courts métrages CLAP 89 était encore un ancien de la PAM ! Peut-être pas un hasard...

- lire l’article Réalisons l’Europe - Des civils dans la guerre

- projection publique du film "Les Civils dans la Guerre" : collège André Malraux à Paron - salle Jean Léger - à partir de 18h30.

article proposé par Vincent Moissenet, coordonnateur du projet Réalisons l’Europe


Voir en ligne : chaîne vidéo de la classe Projet Action Média de Paron