search

Accueil > EAC en actions > Saône-et-Loire > Printemps des poètes au lycée Bonaparte

Printemps des poètes au lycée Bonaparte

mardi 19 mars 2019, par Annabelle Renoud

Durant deux jours, le jeudi 7 et vendredi 8 mars 2019, le lycée d’Autun a vécu une expérience poétique à laquelle tous les élèves de seconde du pôle général ont participé. Cette sensibilisation s’est organisée sous la forme d’ateliers menés avec des enseignants et des artistes : poète, comédiens, beatboxer, plasticienne. Elle s’est achevée avec une restitution le vendredi en fin de journée.

Pour célébrer le Printemps des Poètes, le lycée Bonaparte d’Autun a fait le choix de banaliser deux journées de cours pour tous les élèves de seconde générale, l’objectif étant de mettre en place le parcours d’éducation artistique et culturelle (PEAC). Une sensibilisation a eu lieu les mardi 5 et mercredi 6 mars dans toutes les classes de seconde avec le Moustache Club Poésie qui est intervenu sous la forme de commandos poétiques d’une heure. Sous la forme d’interventions intempestives menées avec la complicité du professeur, les poètes-slameurs ont déclamé des vers et expliqué aux lycéens les règles d’un concours de slam.

Durant les journées des 7 et 8 mars, les cent cinquante élèves de seconde ont participé à un atelier de pratique artistique, à raison de huit heures par jour, soit seize heures d’intervention pour chaque lycéen. Les lycéens se sont inscrits par ordre de préférence aux ateliers d’après neuf propositions (voir détail ci-dessous).

Un temps de restitution a été organisé le vendredi de 15h à 17h, qui a permis d’investir la cour d’honneur du lycée pour l’exposition de l’atelier calligraphie puis de surprendre élèves et professeurs avec une manifestation organisée par la Brigade d’Intervention Poétique. Les participants de l’atelier "Poèmes en ballade" ont ensuite déclamé quelques vers de Jacques Prévert du haut des fenêtres avant de rejoindre la salle Bussy-Rabutin pour terminer leur récital. Les présentations des ateliers (projection des courts-métrages, lecture de poèmes…) se sont ensuite succédé jusqu’au bouquet final avec un mini-concert de l’atelier beatbox et du rappeur Eklips. Quelques parents ont pu faire le déplacement à partir de 17h pour rencontrer les intervenants et les élèves encore présents.

Les ateliers étaient gratuits et ont pu être pris en charge par différentes subventions (appel à projets EVEIL de la Région, appel à projets PEAC de l’académie de Dijon) et les fonds propres du lycée. L’objectif était de mettre en œuvre le Parcours d’Éducation Artistique et Culturelle pour tous les élèves et de favoriser l’accès à la pratique artistique.

neuf ateliers, neuf propositions artistiques

1 - Poèmes en balade, avec Jacques Arnould, comédien

"Et si, pour ce Printemps des poètes, nous arrachions la poésie aux livres, aux salles de classe, si nous la laissions s’épanouir au grand air, prendre son envol et retrouver sa liberté ? Je vous propose un choix de textes de Jacques Prévert, le poète du petit peuple et de la révolte ; des poèmes de la rue, presque des chansons, à opposer à toute forme de bien-pensance et de soumission. Après une mise en bouche à une ou plusieurs voix, nous en offrirons notre interprétation à un public ambulant, dans la cour, les escaliers et les couloirs, pour une promenade poétique à travers le lycée."

2 - Les brigades d’intervention poétique, avec Yann Lejeune, comédien

"L’art est public, la poésie l’est aussi ! Les Brigades d’intervention poétique (Les BIP) vous proposent de participer à une expérience poétique ludique et surprenante où il s’agit de dire, de déclamer, de crier la poésie dans l’espace public. Dans les rues, sur le marché, dans un café, créer la surprise, susciter l’attente, l’envie d’écouter, de se faire traverser par les mots des poètes d’aujourd’hui. Soyons, le temps d’un instant, les "porte-paroles" des poètes du quotidien, ceux qui racontent le bonheur. Organisons ensemble une "manifestation poétique" ! Partageons notre joie des mots, faisons klaxonner les poètes pour faire de la poésie une véritable "salve contre les habitudes" ! La Poésie est de sortie, qu’on se le dise ! Demande préalable pour les élèves : que chacun recherche et choisisse une dizaine, voire une vingtaine de citations, des courts extraits de poèmes ou d’écrits qui évoquent le bonheur."

3 - "Je rap donc je suis", avec Eklips, rappeur et beatboxer

"La définition du hip-hop ? : faire tout avec rien ! Je vous propose un bref historique de cette culture urbaine fondée dans le Bronx à New York à la fin des années 70.

Nous allons aussi créer nos propres musiques ou reprendre/remixer vos chansons préférées, avec l’aide uniquement de la voix et de la bouche, c’est-à-dire du beatbox !

Ajoutez à cela des assonances, rimes et métaphores, les ingrédients du rap pour s’exprimer et balancer, un flot de mots percutant ou laisser place à la mélodie en chantant, et ainsi transmettre au public une émotion.

Il faudra au préalable faire une brève liste des chansons urbaines que vous appréciez le plus pour connaître vos influences."

4 - Calligraphie dans l’espace, avec Rémi Follis, professeur d’arts plastiques, et l’artiste plasticienne Polska

"L’atelier vise à créer une installation dans la cour d’honneur de rubans de calligraphie composés d’écriture automatique, idéogramme chinois, mot-valise, calligraphie du monde et mots poétiques. Plusieurs expériences seront proposées : écriture automatique au pinceau sur le papier qui vole au vent ; après avoir acquis le principe de l’idéogramme, tracé au sol d’idéogrammes poétiques ; association de mots ou création d’idéogrammes imaginaires ; composition de lettres en parcourant les différentes typographies."

5 - Au carrefour de la poésie et des mathématiques, atelier d’écriture OuLiPo avec Mesdames Leclercq, Renoud, Malka et Vinay, et Monsieur Rolland

"Le groupe international OuLiPo (Ouvroir de Littérature Potentielle), composé d’auteurs et de mathématiciens, cherche à renouveler l’écriture par le recours à des formes, des structures et des contraintes originales. Ainsi, il est possible d’appliquer à la poésie la rigueur et les techniques des mathématiques. L’atelier OuLiPo permettra de découvrir l’histoire et les principes de ce mouvement, pratiquer des jeux d’écriture associant invention poétique et contraintes logiques, proposer de nouvelles formes d’écriture à la manière des OuLiPiens."

6 - Reportages poétiques, avec Mme Hernandez et M. Collette, professeurs de lettres

""Lisez-vous de la poésie ? Quels sont vos poèmes préférés ? Êtes-vous capables de réciter quelques vers ?" Voici quelques-unes des questions que nous souhaitons poser aux Autunois, au sein du lycée mais également à l’extérieur, dans la rue, dans une école ou sur le marché du vendredi… Pour mener à bien cette mission, nous avons besoin d’un groupe d’élèves motivés et enthousiastes, munis d’un bloc-notes ou d’un téléphone portable pour enregistrer ces témoignages que nous présenterons vendredi après-midi. Apprendre un poème de votre choix est un pré-requis pour la rencontre avec les écoliers prévue la première matinée…"

7 - Poésie et langue vivante, avec Mme Riou, professeur d’anglais et M. Brenet, professeur d’espagnol

"Cet atelier vous permettra d’expérimenter la poésie en anglais (jeudi) et espagnol (vendredi), il est ouvert aux non-hispanophones.

Le retard en beauté  : le jeudi, Mme Riou vous propose de travailler sur la création d’un recueil de billets de retard en anglais, revisité par un Martien. L’objectif est de s’amuser avec les mots, les codes et les règles en tout genre pour créer un recueil de poésie martienne. Chaque participant repartira avec son recueil original.

¡ Viva la Poesia ! : le vendredi, M. Brenet (y quien sabe, su guitarra…) vous accompagnera pour lire, scander, chanter voire rapper des poèmes qui seront vos productions, en espagnol, avec ou sans musique de fond."

8 - Ressentir et écrire la beauté, avec Emmanuel Mère, poète

"À partir du thème du Printemps des poètes, nous partirons de vers d’auteurs célèbres pour ressentir la beauté. Il s’agira ensuite de travailler sur les émotions, d’apprendre à les verbaliser pour parvenir à l’écriture de vos propres poèmes."

9 - Cinéma expérimental, la poésie en images, avec Mathieu Bonnand, documentaliste

"La poésie n’existe pas. Il faut la faire, la trouver sans cesse." Édouard Boubat

"Dans cet atelier, je vous propose d’expérimenter l’image, de créer des vidéos en se libérant des contraintes de la narration et du réalisme. En marge du cinéma classique, il existe depuis les années 20 et jusqu’à nos jours un cinéma libre, et indépendant. Ce cinéma expérimental, d’avant-garde ou "underground" construit des films où le rythme du montage, les cadrages, les façons de filmer cherchent à provoquer des sensations sur le spectateur. Ce cinéma entretient un lien fort avec la poésie, par sa recherche de la beauté et son intérêt pour le rêve. Il s’agira dans cet atelier de se familiariser avec le cinéma expérimental puis de créer des petits films expérimentaux à partir de dispositifs créatifs (stop motion, cut-up, ralentis, adaptation d’un poème…)."

contact

Annabelle Renoud, référente culture du lycée Bonaparte et coordonnatrice du projet annabelle.renoud@ac-dijon.fr


Voir en ligne : article sur Autun Infos

Galerie