search

Accueil > EAC en actions > Côte-d’Or > Projet "Comme si nous..." : un auteur en immersion au collège (...)

Projet "Comme si nous..." : un auteur en immersion au collège Rameau

mardi 12 février 2019, par Emmanuel Freund

"L’histoire commence en 1999 quand une chorale d’enfants dans un bus scolaire disparaît…" À partir de cette piste d’écriture inédite, des élèves de cycle 3 se rêvent auteurs de théâtre et lecteurs de leurs propres créations littéraires. Au collège Jean-Philippe Rameau, un projet mené en partenariat avec la Minoterie de Dijon et un auteur contemporain permet à des élèves de sixième d’échanger avec des écoliers afin de contribuer à la création d’une véritable pièce de théâtre.

Artiste actuellement en résidence à la Minoterie, l’auteur dramatique Simon Grangeat a travaillé à l’écriture d’une intrigue théâtrale en se nourrissant des idées et des textes de deux classes, l’une de CM2 à l’école des Carrois de Fontaine-lès-Dijon, et l’autre de sixième au collège Rameau à Dijon.

Trois séances d’écriture-lecture ont eu lieu au collège sous la direction de l’écrivain intervenant. Avec leur professeur de lettres Céline Maglica, les élèves de 6eA option théâtre ont imaginé ce qui avait bien pu se passer pour ces vingt-cinq enfants disparus dans la nature. Réflexion sur la vie en forêt, la vie en commun, la vie sans parents, sans adultes avec des règles et des lois à réinventer… Autant de scènes nées de l’imagination des élèves et nourries de leurs peurs et de leurs désillusions, mais aussi de leurs rêveries et de leurs espoirs. A-t-on envie de revenir ? Peut-on avoir le désir de disparaître, de vivre loin de ce monde un peu fou, pas toujours très écolo ni très fraternel ? Peut-on réinventer un monde à hauteur d’enfants, avec des yeux d’enfants, et des décisions de grands à prendre ?

Le projet d’écriture a abouti à la finalisation de plusieurs textes mis en voix par les élèves lors de trois séances menées par le metteur en scène Christian Duchange, directeur de la Minoterie. Ces moments de travail sur la voix, le corps, le regard et le placement ont amené les élèves à appréhender autrement les textes, la "couleur" à leur donner et les "personnages" à faire vivre derrière les mots.

une création en devenir

Un temps de rencontre entre les écoliers et les collégiens a eu lieu dans la salle Pierre Jacques à Fontaine-lès-Dijon, sous le regard attentif des professeurs des deux classes Véronique Vautier et Céline Maglica, ainsi que Simon Grangeat, Christian Duchange et Perrine Humbert de la Minoterie.

Le travail des élèves se poursuivra par l’enregistrement d’une chanson - celle de la chorale des enfants disparus - qui sera diffusée lors des représentations de la pièce intitulée Comme si nous... Les premières représentations de cette œuvre en devenir sont prévues en septembre 2019, à Dijon... et au-delà !

Les élèves de ces deux classes auront donc contribué au travail de réalisation d’une authentique pièce de théâtre en abordant de véritables problématiques liées à la création dramaturgique : réflexion sur les personnages, sur leurs relations, sur la construction de l’intrigue, sur l’ellipse et l’implicite du texte théâtral...

Un travail passionnant qui marquera sans doute pour longtemps la mémoire de ces graines d’écrivains !

article proposé par Céline Maglica, professeur de lettres au collège Rameau à Dijon


Voir en ligne : projets et partenariats du collège Jean-Philippe Rameau

Galerie