search

Accueil > événements > dans l’Yonne > Festival à Auxerre : l’Afrique au cœur du collège Albert Camus

Festival à Auxerre : l’Afrique au cœur du collège Albert Camus

mardi 4 décembre 2018, par Vanessa Gaillet

Implanté dans l’Yonne depuis 2016, Afrik’au cœur valorise les cultures africaines par le biais de la création et de la rencontre avec les artistes. Pour sa deuxième édition, le festival a investi le collège Albert Camus, où de nombreux élèves ont pu échanger avec différents artistes dans des domaines variés, qui sont venus à leur rencontre pour partager leur parcours et leur faire découvrir les créations.

Lundi 19 novembre 2018, une cinquantaine d’élèves de troisième ont accueilli l’écrivain Marc Alexandre Oho Bambe en récitant des passages choisis de son œuvre Diên Biên Phu, un roman d’amour et d’amitié sur fond de guerre d’Indochine dont ils avaient abordé l’univers et le contexte avec leur enseignante de lettres, Hélène Pâris. Cette déclamation, une véritable recréation du texte de l’auteur, a visiblement ému celui qui se fait surnommer "Capitaine Alexandre" et qui a répondu aux collégiens par un slam de son invention, avant d’entamer le dialogue avec eux.

- lire plus : Marc Alexandre Oho Bambe au collège

Une autre classe de troisième a bénéficié de l’intervention de l’écrivain Max Lobe, auteur de Loin de Douala, un récit initiatique et autobiographique qui relate un parcours aventureux et parfois dangereux entre le Sud et le Nord du Cameroun. Les élèves avaient écouté son roman et préparé des questions sur des thèmes comme l’exil, la famille, la construction d’une personnalité, mais aussi sur le métier d’écrivain. Ces échanges fructueux et chaleureux ont permis aux élèves d’apprécier la personnalité flamboyante et théâtrale de l’auteur camerounais.

art du conte et tradition orale

En sixième, c’est Patrice Toton qui est venu faire découvrir l’art de raconter des histoires à l’aide de mots, mais aussi des sons et des gestes. Metteur en scène, comédien et conteur, cet artiste complet est intervenu en cours de français dans la classe de 6e E, en présence d’Agnès Cochard, enseignante de lettres, pour dire des contes en mêlant danse et théâtre et en invitant les élèves à participer aux récits par le jeu ou par les mots. Un musicien l’accompagnait avec son balafon et sa kora pour rythmer et dramatiser le texte. Les élèves ont pris conscience de l’importance de la tradition orale, de la précision du vocabulaire pour transmettre une histoire et des messages que véhiculent les contes.

Les arts visuels n’ont pas été oubliés. Vendredi 16 novembre, ce fut au tour de la peintre, sculptrice, plasticienne et art-thérapeute Olga Yameogo de venir évoquer, à travers son expérience, la place des femmes dans la création contemporaine. Originaire du Burkina Faso, l’artiste a témoigné auprès d’élèves de troisième de sa vie, de son imaginaire et de ses combats pour faire reconnaître sa légitimité, en tant qu’artiste et en tant que femme.

- lire plus : article de l’Yonne républicaine du 20 novembre 2018

contact

Juliette Stavrou, enseignante documentaliste, référente culture


Voir en ligne : site du collège Albert Camus