search

Accueil > EACS en actions > Nièvre > Collège Maurice Genevoix - Decize : "Lecture d’albums et réalité (...)

Collège Maurice Genevoix - Decize : "Lecture d’albums et réalité augmentée"

vendredi 5 octobre 2018, par Benjamin Girault

Dix élèves d’ULIS (unité localisée pour l’inclusion scolaire) ont travaillé pendant l’année scolaire 2017-2018 sur les apports de la réalité augmentée à la lecture d’albums de jeunesse.

Guidés par leurs professeurs Marie Château (lettres) et Sylvie Leblanc (documentation), les élèves ont débuté l’année par une lecture d’albums jeunesse dont la particularité était de contenir peu ou pas de texte. Ils en ont sélectionné trois sur lesquels ils avaient tout particulièrement envie de travailler : Prédateurs et Loup Noir, d’Antoine Guiloppé (Casterman), et Où est l’éléphant, de Stéphane-Yves Barroux (École des Loisirs).

Après une analyse attentive, les élèves ont été invités à procéder à une seconde lecture des ouvrages en utilisant les ressources multimédia qu’offre le logiciel Aurasma. Ils ont été accompagnés dans cette démarche par l’atelier Canopé de Nevers, qui les a assistés durant toute la phase de création technique.

La "réalité augmentée" consiste en effet à ajouter aux illustrations d’origine d’autres dessins, des sons divers ou des animations vidéo au moyen de tablettes numériques que l’on passe au-dessus de chaque illustration. Page après page, les élèves ont donc réfléchi à la manière d’enrichir les images sans dénaturer le propos initial des auteurs. Ils avaient pour objectif de créer une histoire à partir des illustrations, en produisant des écrits, mais aussi en réalisant d’autres dessins.

réalité augmentée, compétences mobilisées

L’intérêt pédagogique de cette démarche est d’abord de rendre plus abordables certaines notions abstraites, notamment en lecture. La motivation des élèves s’en trouvant stimulée, ils deviennent plus actifs dans leurs apprentissages. Ce projet qui s’articule parfaitement aux objectifs du socle commun a permis d’autre part de mettre en œuvre et de valider un bon nombre de compétences liées à la compréhension et à l’expression : "comprendre, s’exprimer en utilisant la langue française à l’oral et à l’écrit", mais aussi "comprendre, s’exprimer en utilisant les langages des arts et du corps".

L’action entreprise a également gagné une dimension citoyenne dans la mesure où elle a permis à chacun d’exprimer, dans le respect d’autrui, sa propre sensibilité et ses propres opinions. En effet, les apprentis écrivains ont non seulement pu livrer leurs sensations et leurs sentiments, mais ils ont été également amenés à formuler un avis personnel à propos des albums qu’ils avaient lus et ce, dans l’optique de faire partager leur point de vue.

De même, les élèves ont été invités à réfléchir à la fois sur la représentation plastique et sur les dispositifs de présentation associés en s’attachant tout particulièrement à la narration visuelle, mais aussi à l’organisation des images fixes et animées pour raconter. En définitive, ce travail s’est trouvé en réelle adéquation avec les objectifs des programmes de lettres et d’enseignement artistique.

une restitution en action

Le 15 juin 2018, une restitution du projet a eu lieu à la bibliothèque municipale de Decize. Devant les familles et des élus municipaux, les élèves ont tout d’abord présenté chacun des livres qu’ils avaient retenus pour commencer leur travail sur la "réalité augmentée". Chacun a ainsi pu prendre la parole pour expliquer le choix des ouvrages : parce qu’il y a "de l’action", "du suspense", "des animaux et des arbres", "un message sur la déforestation".

Par la suite, deux groupes d’élèves se sont formés et ont exposé au public le mécanisme des différentes manipulations sur le logiciel permettant "la réalité augmentée" : ajout de sons, d’images, de couleurs ou de vidéos. Ainsi, les albums se sont peu à peu animés en direct : des lumières apparaissaient aux fenêtres, un chat s’est mis à ronronner, le bruit de la circulation s’est fait plus pressent.

Le fruit de ce travail est consultable par tous à la Bibliothèque municipale de Decize et au CDI du collège Maurice Genevoix.