search

Accueil > événements > en Saône-et-Loire > Lycéades 71 - édition 2018

Lycéades 71 - édition 2018

samedi 30 juin 2018, par Emmanuel Freund

Pour la deuxième année consécutive, alors que l’Espace des Arts est en cours de rénovation, les participants aux Lycéades 71 se sont retrouvés les 24 et 25 avril 2018 à Chalon-sur-Saône, salle Marcel Sembat, pour un moment théâtral partagé autour du texte "L’Homme au parapluie", d’Ascanio Celestini, extrait de Discours à la nation.

Les 125 élèves des options théâtre de Saône-et-Loire des lycées Léon Blum, René Cassin, Hilaire de Chardonnet et Julien Wittmer ont relevé le défi qui leur était proposé : travailler en chœur pendant deux journées entières sous la direction de Laurent Fréchuret, metteur en scène et auteur, Denis Plassard chorégraphe, Nicolas Giemza, beatboxer, et Flore Simon, assistante metteure en scène.

Avant de débuter l’aventure de ce travail collectif, les questions se bousculaient : en étant aussi nombreux, serait-il possible de s’écouter, de faire entendre un texte, de s’étonner ensemble de la force d’une œuvre ?

mots d’ordre artistiques

Plusieurs semaines avant les Lycéades, les artistes ont envoyé à tous les participants une feuille de route leur demandant de lire et de relire le texte de Celestini, d’en mémoriser une séquence et d’en saisir les résonances dans leur quotidien.

Voici quelques-uns des mots d’ordre qui ont été lancés par Laurent Fréchuret et Denis Plassard :
"Tu vas venir pour dire le monde comme il va et comme il ne va pas.
Tu seras scandalisé par le malheur, par l’injustice et tu ne voudras pas te taire (…)
Tu es l’énergie, le carburant d’une grande troupe en action.
Tu vas te jeter dans la mêlée poétique (…)
Tu seras unique, comme chacun.
Tu vas faire écho dans le chœur.
Tu seras un inventeur de mots et de monde."

un engagement total

Les participants se sont emparés de ces instructions et durant deux jours, la machine théâtrale a tourné à plein régime. Tous ont suivi les rythmes proposés, ont engagé leur corps dans des phrases chorégraphiques, ont mêlé leur voix parlée et chantée, ont écouté leurs souffles et leurs silences, tous ont donné à voir et à entendre le poème dramatique.

Pendant ces Lycéades, les énergies ont été constamment mobilisées. Le travail en grand groupe, le chœur poétique, a alterné avec des ateliers plus restreints, ce qui a été l’occasion de débattre et de se rencontrer. Les artistes ont su mettre en avant leurs spécificités et ce travail pluridisciplinaire, habilement mené, a touché l’ensemble de ceux qui en ont été les acteurs.

- télécharger le file_download dossier Lycéades 2018

article proposé par Emeline Seghetto, coordonnatrice du dispositif Lycéades en Saône-et-Loire

crédit photo : ©Espace des Arts


Voir en ligne : Lycéades en Saône-et-Loire - le dispositif