search

Accueil > événements > archives > 2017-2018 > dans l’Yonne > Première édition du concours de films suédés de l’Yonne

Première édition du concours de films suédés de l’Yonne

vendredi 29 juin 2018, par Vanessa Gaillet

La première édition du concours de films suédés de l’Yonne a remporté un franc succès mardi 19 juin au cinéma Agnès Varda de Joigny. Réalisés en deux heures avec des moyens techniques dérisoires, mais avec beaucoup d’imagination et de respect pour l’œuvre originale, les remakes présentés ont donné lieu à des échanges très intéressants avec les membres du jury et le public venu nombreux.

La programmation de cette édition inaugurale était placée sous le signe de la diversité des films mais aussi de celle des participants :

The Shining suédé par l’Atelier Cinéma du collège Montpezat à Sens.
Matrix suédé par des élèves de terminale de la section européenne du lycée Pierre Larousse à Toucy.
Ben -Hur suédé par les 3e latinistes du collège Les Cinq Rivières à Charny-Orée-de-Puisaye.
1492 suédé par les élèves de 5e2 du collège Restif de la Bretonne à Pont-sur-Yonne.
Pour une poignée de dollars suédé par les élèves de l’atelier MeV du collège Maurice Clavel d’Avallon.
Psychose suédé par des élèves de troisième du collège des Champs Plaisants à Sens.
Avatar suédé par les 3e2 du collège Les Cinq Rivières à Charny-Orée-de-Puisaye.

un vrai travail pédagogique sur les films originaux

Cette approche artisanale du cinéma ne doit pas faire oublier qu’en amont du tournage, il y a eu à chaque fois un vrai travail pédagogique mené par les équipes.

Proposée par l’enseignant ou choisie par les élèves, l’œuvre originale a donné lieu dans tous les cas à une projection suivie d’une analyse approfondie. Certains participants se sont focalisés sur une scène mythique quand d’autres ont suédé l’intégralité de l’œuvre en opérant des choix dans le récit, ou comment passer d’un long métrage à un court métrage de cinq minutes…

Ensuite, il y a la "griffe" d’un réalisateur, la technique cinématographique d’une époque : les plans fixes au format cinémascope de Ben-Hur, les gros plans chers à Sergio Leone, la folie d’un Jack Nicholson, les ralentis de Matrix, la musique d’un Vangelis dans 1492, la précision du découpage d’une scène de douche, les effets spéciaux d’Avatar...

le palmarès 2018

Sous la présidence de Vanessa Gaillet, chargée de mission départementale arts & culture, un jury de professionnels était chargé de récompenser les deux meilleurs films à partir des critères suivants : la fidélité des scènes-clefs, l’originalité de la mise en scène, la qualité "plastique" de la production et l’implication des élèves.

Pendant les délibérations, les cent trente spectateurs ont eu la possibilité de voter pour leur coup de cœur afin d’attribuer un prix du public.

Grand prix du jury  : Avatar, réalisé par les élèves de la 3e2 du collège de Charny-Orée-de-Puisaye, encadrés par Alexandre Bézier, professeur de français, et Alexandrine Prieto, professeur d’arts plastiques.

Prix coup de cœur du jury  : 1492, réalisé par les élèves de la 5eB du collège de Pont-sur-Yonne, encadrés par Jennifer Faure, professeur de français, et Arnaud Munsch, professeur d’histoire-géographie.

Prix du public : Ben-Hur, réalisé par les 3e latinistes du collège de Charny-Orée-de-Puisaye, encadrés par Daria Ghionghios, professeur de lettres classiques.

Tous les films de cette première édition sont visibles sur la chaîne Viméo du concours.

Une deuxième édition de ce concours sera lancée à la rentrée 2018-2019 !

article proposé par Thierry Mura, co-organisateur du concours.