search

Accueil > Volet culturel et parcours EAC > établissements en actions > "Et bien chutons maintenant" : projet école-collège à la Châtaigneraie

"Et bien chutons maintenant" : projet école-collège à la Châtaigneraie

lundi 25 juin 2018, par Annabelle Renoud

Dans le cadre de la liaison CM2-sixième, un projet d’initiation à la danse contemporaine a été mis en place en 2017-2018 à Autun entre le collège de la Châtaigneraie et l’école du Parc. En partenariat avec la compagnie du Grand Jeté et le chorégraphe clunisien Frédéric Cellé, écoliers et collégiens ont été invités à danser ensemble sur le thème de la chute.

La mise en œuvre du projet s’est effectuée une pratique de la danse qui ont été proposés aux élèves afin d’aboutir à une création présentée aux parents. En parallèle de ces ateliers, un travail d’expression a été mené en français et en arts plastiques. d’écriture et en arts plastiques ont complété le projet.

Dès septembre 2017, écoliers et collégiens se sont rencontrées durant deux matinées et ont échangé sur le thème de la chute par le biais de petits ateliers. Au collège, Soraya Ould Boukhitine, professeur de français, a mis en place un atelier théâtre les vendredis midi pour la classe de sixième concernée.

Ce sont les travaux réalisés, poèmes, saynètes et sketchs, présentés lors de la deuxième matinée de rencontre qui ont été la base de l’écriture du spectacle de danse contemporaine donné lors de la restitution du 15 juin 2018 au collège devant les autres classes de sixième mais aussi devant les parents. Un spectacle qui a également mobilisé la Classe à Horaires Aménagés Arts Plastiques de l’établissement, dont les élèves, guidés par leur enseignant, Nicolas Lombard, ont pris en charge la réalisation des décors.

de nombreuses rencontres en arts vivants et en arts plastiques

Outre l’objectif de favoriser le passage au collège, ce projet de liaison cycle 3 a également pour finalité de s’intégrer au parcours d’éducation artistique et culturelle des élèves. La pratique de la danse contemporaine se complète par les rencontres nombreuses et variées que les écoliers et les collégiens ont eu l’occasion de faire avec des professionnels du spectacle vivant : danseurs, chorégraphe personnel de L’arc du Creusot.

Les nombreuses sorties pédagogiques offertes aux élèves leur a également permis d’étendre leur culture aux arts plastiques, avec la visite de l’exposition "Eve et la tentation" au Musée Rolin, au cinéma avec le film Pina (2011), le documentaire de Wim Wenders sur la danseuse et chorégraphe Pina Bausch. Les représentations de spectacle n’ont évidemment pas été oubliées, avec le spectacle "Belle", de la compagnie La Vouivre, à L’arc, et "L’hypothèse de la chute", en lien direct avec le thème du projet, au Théâtre d’Autun.

un bilan positif

Les élèves sont très facilement entrés dans la danse contemporaine, sans refus de la pratiquer. Les échanges ont été très intéressants dans la mesure où le fait que les élèves découvrent le spectacle à partir de thèmes qu’ils ont explorés avec l’intervention d’un danseur-chorégraphe donne beaucoup de sens à leur pratique et favorise leur motivation.

article proposé par Alexandra Martin, professeur d’EPS et coordonnatrice du projet