search

Accueil > EAC en actions > archives > 2017-2018 > Yonne > Collège Paul Fourrey - Migennes :"Je et l’autre, résidence d’artiste"

Collège Paul Fourrey - Migennes :"Je et l’autre, résidence d’artiste"

jeudi 7 juin 2018, par Benjamin Girault

La photographe Cendrine Genin a posé ses valises et ses objectifs au collège Paul Fourrey pour une résidence de trois mois, menée en partenariat avec l’association Esox Lucius. Elle a travaillé sur les thèmes de l’identité et de l’altérité avec soixante-quinze élèves de troisième.

Ce projet a été mené par Maxime Perrin, professeur d’arts plastiques, à la suite d’un enseignement pratique interdisciplinaire sur le thème de la photographie mené de façon fructueuse en 2016-2017. Avec le soutien du principal Michel Sirvent, l’équipe a souhaité prolonger de dispositif par l’organisation d’une résidence d’artistes. C’est la réponse à un appel à projet lancé par la DRAC Bourgogne-Franche-Comté sui leur a permis d’entrer en contact et de choisir de travailler avec la photographe Cendrine Genin, non seulement du fait de sa spécialité mais aussi parce qu’elle proposait de travailler sur le thème du "vivre ensemble".

Je et l’Autre

Photographe originaire de Lyon, Cendrine Genin est également auteur pour la jeunesse et directrice d’Envols d’Enfance, une association qu’elle a fondée en 2006 et qui se consacre à la mise en place de rencontres entre des artistes et des enfants malades. Cette philosophe de formation a appréhendé la résidence de la manière suivante en proposant cette déclaration d’intentions :

« Cette résidence "Je et l’Autre" induit la rencontre.
L’image de soi passe par l’apprentissage de l’autre.
Comme la confiance.
Le décodage visuel suppose un regard neuf, une ouverture sur le monde.
Cette forme d’engagement, volontaire, facilite l’acceptation de la différence, le partage, l’être ensemble, dans le mélange du masculin et du féminin.
C’est un premier lien vers la liberté.
Une première trace... »

de "portraits" en "salle aux miroirs"...

Le projet a concerné soixante-quinze élèves répartis sur trois classes de troisième du collège. La photographe s’est rendue cinq semaines à Migennes, sur une durée totale de trois mois. Les classes ont tour à tour bénéficié d’une "Semaine autrement »" pour être initiées à la photographie et à ses aspects techniques. Cette période de formation leur a également permis d’aborder la notion du respect d’autrui à travers un travail sur les comportements, la confiance et le respect mutuel.

Les élèves ont été invités à réaliser plusieurs séries de photographies. Parmi ces propositions, la série "focus" les amenait à photographier sur une personne un détail emblématique qui suffise à l’identifier. Dans la série "portraits", c’était par la mise valeur de leur objet fétiche ou de leur tenue préférée que les élèves étaient incités à se représenter devant l’objectif. Un projet en parfaite adéquation avec les programmes de collège notamment l’autobiographie en français et le travail sur l’image.

Par ailleurs, durant toute la durée du projet, une "salle aux miroirs" a été mise à la disposition des élèves. Cet espace aménagé était le lieu où ils pouvaient manifester leurs émotions en écrivant ou en enregistrant ce qu’ils avaient envie de dire, ou encore en se photographiant.

de multiples restitutions

Le collège Paul Fourrey de Migennes a tout d’abord été le lieu d’une exposition le vendredi 6 avril de 14h30 à 19h pour les élèves, puis pour leurs familles. Cette exposition regroupait les photographies réalisées au cours du projet, ainsi que les productions de la salle aux miroirs : enregistrements audio, écrits, photos.
Les artistes en herbe ont participé activement à l’accrochage des œuvres, qui s’est déroulé dans des conditions professionnelles. Ils se sont également investis dans la visite de l’exposition afin de guider et d’informer les visiteurs.

Dès le moi de mai 2018, leur exposition entamera un itinéraire qui l’amènera en premier lieu au pôle Rive droite à Auxerre, avant d’être accueillie à l’inspection académique de l’Yonne au mois de juin puis au rectorat en septembre prochain.

crédit photo : Yonne républicaine


Voir en ligne : présentation de l’association Esox Lucius