search

Accueil > EAC en actions > archives > 2017-2018 > Saône-et-Loire > Collège Ferdinand Sarrien - Bourbon-Lancy : "Appel à projets PEAC : Belle-Île (...)

Collège Ferdinand Sarrien - Bourbon-Lancy : "Appel à projets PEAC : Belle-Île aux livres"

lundi 4 juin 2018, par Emmanuel Freund

Une parenthèse insulaire pour des élèves issus du monde rural. Reconduit pour la deuxième année, ce projet s’ancre dans la politique d’ouverture culturelle du collège pour mener une classe de quatrième, de lectures en écritures, vers l’ailleurs. Les élèves de 4e A ont découvert le dépaysement géographique pendant une semaine et le monde de la création littéraire toute l’année durant.

Les élèves ont d’abord lu le livre Même pas peur d’Ingrid Astier, ancienne élève du collège, dont l’histoire se déroule sur l’île d’Yeu.

Cette lecture a été leur premier contact avec le milieu insulaire.

La classe a ensuite participé aux concours d’écriture nationaux Litter’halles de Decize et Graines d’écrivains d’Autun dont les thèmes étaient respectivement : "Éclats de rire" et "J’ai réussi !". Les nouvelles écrites par les élèves de 4eA ont été distinguées par les premiers prix de ces deux concours et par d’autres récompenses gratifiantes.

une parenthèse enchantée

Enfin, du 23 au 28 avril, la classe a investi Belle-Île-en-Mer le temps d’une formidable semaine. Accueillis avec chaleur et générosité par l’association OVAL, ils ont bénéficié d’une découverte enrichissante du milieu insulaire dans ses dimensions naturelle et culturelle ponctuée d’animations intelligentes, créatives et récréatives. Ils ont également vécu une rencontre fructueuse et sympathique avec Alain Bellet, l’écrivain qui a animé les ateliers d’écriture quotidiens. Les conseils avisés et l’aide bienveillante de l’auteur ont permis à la classe de rédiger avec bonheur un petit roman intitulé Un traître à Belle-Île. Pour couronner le tout : le soleil était au rendez-vous !

De retour au collège, le livre a été présenté par ses auteurs à d’autres élèves par le biais du club CDI. En parallèle, ils se sont lancés dans la création d’exposés sous forme de diaporamas pour témoigner de leur expérience et en garder une trace. A cette fin, l’application Folios, expérimentée par l’enseignante qui a créé un document dédié au projet, servira de support mémoriel pour l’ensemble de la classe. Cette action dans son ensemble s’intègre en effet au parcours de l’élève et à ce titre pourra d’ailleurs être présenté à l’oral du DNB.

"Un peu d’ouverture à l’humanité peut enrichir notre jeunesse."

En termes éducatifs, l’impact du projet s’est traduit tout d’abord par une évolution positive des élèves au sein de la classe, voire au sein du collège pour certains. Les effets les plus flagrants ont été le gain d’une meilleure estime de soi et une amélioration du climat scolaire en termes de participation et d’échanges entre les élèves. Sur le plan pédagogique, des acquisitions importantes relatives aux compétences à l’écrit ont été constatées, se traduisant par exemple par la multiplication des expansions du nom, une plus grande précision dans l’expression de la circonstance, etc.

Projet représentatif de la politique culturelle de l’établissement de Bourbon-Lancy, Belle-Île aux livres contribue à ouvrir des élèves souvent "enclavés" à l’ailleurs, aux autres et à la culture. Le collège Ferdinand Sarrien propose de nombreux projets de découverte du monde extérieur. L’objectif est d’offrir aux élèves l’occasion de quitter leur lieu de vie, de découvrir d’autres espaces et d’autres personnes, d’apprendre sans s’en rendre compte, en s’amusant parfois.

L’ensemble de ce projet a été financé et soutenu par l’académie de Dijon (appel à projets PEAC), le Conseil départemental de Saône-et-Loire (appel à projets en faveur des collégiens), le collège Ferdinand Sarrien ainsi que le FSE du collège et les parents d’élèves.

article proposé par Nadège Blanchard, enseignante de lettres


Voir en ligne : lire l’article sur l’édition 2016-2017 du projet Belle-Île aux livres