search

Accueil > Volet culturel et parcours EAC > établissements en actions > "Re-enactment" et photographie : rejouer l’Histoire au lycée de (...)

"Re-enactment" et photographie : rejouer l’Histoire au lycée de Decize

mercredi 6 juin 2018, par Thierry Mourot

Les élèves de première littéraire du lycée Maurice Genevoix de Decize ont eu la chance de participer à une expérience artistique hors-normes. Pendant une semaine banalisée, ils ont pu interroger et réinterpréter l’Histoire grâce à la pratique du "re-enactment" avec Fiona Lindron, artiste plasticienne associée aux ateliers Vortex à Dijon.

Répéter ou recréer des situations et des événements historiques par le biais de la création et de la performance est une tendance artistique contemporaine en expansion depuis une quinzaine d’années. Le re-enactment (ou reconstitution) est une pratique qui, en interrogeant l’Histoire, son écriture et ses échos avec le temps présent, offre des perspectives pédagogiques d’un intérêt évident.

Au lycée Maurice Genevoix, c’est sur le thème des deux guerres mondiales que l’équipe pédagogique a choisi de travailler avec des élèves de première. Les lycéens ont tout d’abord cherché des photos de cette période, les ont remises en scène et ont joué le rôle de modèles pour leurs propres photos. Ils ont donc été tour à tour, dénicheurs, metteurs en scène, cadreurs, monteurs de studios, directeurs photo, comédiens, photographes...

Cette pratique de la photographie a été assortie de recherches documentaires menées en premier lieu au CDI de l’établissement et qui se sont prolongées aux Archives départementales ainsi qu’à la Médiathèque Jean Jaurès de Nevers. Grâce à l’aide de Mickaël Boudard, enseignant missionné en service éducatif, et de Jean-François Lefébure, bibliothécaire, des documents historiques du département ont été mis à la disposition des élèves. Parallèlement à leurs prises de vue, ces derniers ont écrit un texte s’inspirant du journal du capitaine Louis Aubin, résistant et chef de maquis du Morvan.

Fin mai 2018, lors de l’inauguration de l’exposition, les élèves ont découvert leur travail sous la forme de grands tirages photo d’une qualité remarquable. Ils ont été très impressionnés... par eux-mêmes et par la force de leurs prises de vue. Celles-ci sont effectivement intemporelles : elles évoquent la guerre, les privations, la douleur, la solitude, la violence mais aussi la résistance, celles d’hier comme celles d’aujourd’hui.

Le projet a été conduit par Sophie Trompat, professeur d’histoire-géographie, Magalie Lutique-Arhab, professeur d’arts appliqués et les documentalistes Rachel El Sayed et Chaïme Dindo. Un partenariat réussi qui doit beaucoup à la forte implication de tous, en particulier celle de Fiona Lindron. Ce projet a été proposé et financé par le Conseil Régional Bourgogne-Franche-Comté et la DAAC du rectorat de l’académie de Dijon.

article proposé par Chaïme Dindo-Dollet, professeur documentaliste au lycée Maurice Genevoix


Voir en ligne : présentation des ateliers Vortex - Dijon