search

Accueil > événements > dans la Nièvre > Rouge y es-tu ? Danse-théâtre en spectacle à la MCNA

Rouge y es-tu ? Danse-théâtre en spectacle à la MCNA

mardi 29 mai 2018, par Emmanuel Freund

Rouge, telle la cape du petit chaperon, rouge telle la passion qui les anime… Mercredi 25 avril 2018, à la Maison de la Culture de Nevers Agglomération, en salle Lauberty, une quarantaine d’artistes en herbe du lycée Alain Colas à Nevers ont donné deux représentations d’un spectacle magistral, intense et teinté de rouge.

Chaque année, au lycée Alain Colas, une aventure créative permet de décloisonner les enseignements artistiques afin d’enrichir le parcours des élèves dans un esprit de partage et d’interdisciplinarité.

L’édition de cette année a rassemblé des danseurs, dans le cadre de l’enseignement d’exploration Arts du Spectacle en seconde ou de l’enseignement de spécialité Arts de la danse en première et en terminale L, ou encore du cours d’EPS. Il a également mobilisé des comédiens pratiquant le théâtre au sein de l’atelier dispensé les lundis soirs au lycée. Tous ont eu à cœur de donner le meilleur d’eux-mêmes et de créer un groupe uni pour offrir aux spectateurs une prestation vibrante et authentique, fruit du travail de l’année conduit à son terme lors de trois jours de répétition très intenses dans les locaux de la MCNA.

le conte comme fil rouge...

Le conte merveilleux et son univers, en particulier Le petit Chaperon Rouge ont constitué l’objet d’étude du projet mené en 2017-2018.

En danse, ce fil conducteur a été l’objet de recherches menées par Catherine Goyard, professeur de danse au lycée Alain Colas, épaulée par Serge Ambert, chorégraphe de la compagnie Les Alentours Rêveurs, artiste associé à l’enseignement de la danse au lycée. Ce thème a permis d’aborder les différents points du programme de spécialité en danse et d’explorer tous les angles de lecture du célèbre conte : l’être prédateur, la ruse, la férocité, la dépendance, l’intolérance, la confiance, l’attirance, la séduction, le rejet, la peur, l’inconnu, la malice, le jeu, l’espièglerie, l’innocence, etc.

En théâtre, les comédiens, encadrés par Karine Harzelec, professeur de français au lycée en collaboration avec Katell Filleul-Desnos, intervenante-comédienne du TTP- Théâtre du Temps Pluriel/artistes associés à la MCNA, ont présenté une version raccourcie d’une pièce de Jean-Claude Grumberg, Le petit chaperon Uf, qui donne à réfléchir sur les maux de notre époque et ses discriminations. Les acteurs, clamant leur texte en chœur d’un bel unisson, soulignent la méchanceté et les tactiques de manipulation des uns ainsi que la candeur et la fragilité des autres.

une émouvante aventure humaine et artistique

Des tableaux à l’éclairage subtil suggèrent l’univers sombre et mystérieux des bois où les loups rôdent, surgissent et bondissent. Des duos sensibles mêlent complicité, douceur, pureté et jeu intime d’approche vers l’autre pour l’amadouer et l’apprivoiser. Un chœur de Mères-grands en chemise de nuit qui évoque la fameuse pièce chorégraphique May B témoigne du travail fait en atelier avec une danseuse de la compagnie de Maguy Marin et rappelle le cycle de l’existence, tandis qu’une demoiselle titube puis glisse et virevolte sur des rollers à la conquête de son autonomie, à la découverte de la vie.

Une heure trop vite passée pour les spectateurs à s’évader, s’émerveiller, frémir, rire et s’enthousiasmer face à l’énergie communicative des jeunes protagonistes et à leur plaisir manifeste à se produire sur scène. On ne peut que saluer la qualité du spectacle où les deux arts se fondent pour ne faire qu’un et se réjouir du chemin parcouru par chacun entre des débuts hésitants jusqu’à enfin cette belle assurance, cette impeccable rigueur et ce niveau d’exigence irréprochable affichés sur scène.
Une émouvante aventure humaine et artistique à reproduire sans conteste l’année prochaine…

article proposé par Frédérique Merlin, enseignante missionnée A.P.A. danse - Nièvre

crédit photo : Jean-Claude Chaudy


Voir en ligne : serivce éducatif de la MCNA

Galerie