search

Accueil > EAC en actions > archives > 2017-2018 > Saône-et-Loire > Collège du Bois des Dames - Saint Germain-du-Bois : "Quand Le Malade (...)

Collège du Bois des Dames - Saint Germain-du-Bois : "Quand Le Malade imaginaire s’invite à Saint Germain-du-Bois"

dimanche 3 juin 2018, par Annabelle Renoud

"Si tu ne peux venir au théâtre, le théâtre viendra à toi." Tel est le principe que l’équipe pédagogique du collège du Bois des Dames s’efforce d’appliquer depuis plusieurs années afin de créer une ouverture culturelle pour un public rural isolé. C’est ainsi que, le 4 mai 2018, les élèves de cinquième ont eu une drôle de surprise quand deux comédiens ont fait irruption dans leurs classes respectives et se sont substitués à leurs professeurs…

Le premier moment de stupeur passé, les élèves ont découvert deux scènes extraites du Malade imaginaire jouées par Marie et Fabien, de la compagnie Atmosphère, créée et dirigée par Françoise Mallet. Toinette et Argan se sont ainsi livrés, de manière impromptue et dans un cadre inhabituel, à de vifs échanges, tout en circulant au milieu des rangs.

Chaque prestation, d’une dizaine de minutes, a ensuite été suivie d’un temps de discussion fort apprécié entre les jeunes comédiens, formés au conservatoire d’Avignon, la metteur en scène Françoise Mallet et les élèves. Le dialogue s’est alors engagé, selon les classes, sur le jeu des deux scènes, les déplacements, l’occupation de l’espace, et le contact entre la salle et la scène.

un projet établi en concertation

D’autres thèmes ont également été abordés, comme la diction, la mise en bouche du texte, les particularités de la langue du XVIIe siècle et de l’écriture de Molière. Plus largement, ce sont différentes dimensions liées aux métiers de comédien et de metteur en scène, comme le plaisir d’être sur scène, le bonheur de laisser libre cours à son imagination mais aussi la part nécessaire du travail de diction, de chant ou de danse, qui ont captivé l’attention des élèves.

Les textes avaient été choisis en concertation entre Nathalie Gras, la professeur de français de la classe, et la compagnie de théâtre, qui a su adapter sa mise en scène en fonction de la demande pédagogique. C’est ainsi que quelques répliques ont été ajoutées pour lier les deux scènes jouées devant les élèves. Ces ajouts ont fait l’objet d’échanges ultérieurs sur la question du respect du texte original et de la liberté d’interprétation du metteur en scène.

une formule originale

Le choix de cette formule a donc permis d’aborder l’étude du théâtre en cinquième de manière à ouvrir l’appétit des élèves pour une forme artistique qui suscite souvent des réticences. La présentation faite par la compagnie sera réinvestie dans le travail d’interprétation d’autres scènes que vont réaliser les élèves, tant sur le plan du texte que de la mise en scène.

Le théâtre est un art du spectacle vivant dont bon nombre d’élèves ne sont guère familiers, en raison notamment de l’éloignement des structures culturelles. L’un des intérêts du projet, soutenu par le Conseil départemental de Saône-et-Loire dans le cadre de son appel à projets en faveur des collégiens, réside dans l’originalité du dispositif Class’ en scène, proposé par la compagnie Atmosphère, installée à Marcy l’Étoile dans le Rhône.

Mission accomplie ! En entrant dans l’espace de la salle de classe, le théâtre a su rencontrer et séduire un jeune public. Gageons que ce genre d’initiatives se systématisera dans l’établissement et viendra nourrir son projet, dont la réécriture est prévue pour 2018-2019.

article proposé par Sylvette Charvin, référente culture au collège du Bois des Dames à Saint-Germain-Du-Bois.


Voir en ligne : site de la compagnie Atmosphère