search

Accueil > événements > en Saône-et-Loire > "Nous n’irons pas à l’opéra" : une comédie musicale par et pour des (...)

"Nous n’irons pas à l’opéra" : une comédie musicale par et pour des enfants

samedi 2 juin 2018, par Amélie Tissier

"Nous n’irons pas à l’opéra" est un projet artistique et culturel de l’inspection académique de Saône-et-Loire mené en partenariat avec le Conservatoire de musique et de danse du Creusot, la Ville du Creusot et L’arc. Quatre classes du premier degré se sont approprié la comédie musicale de Julien Joubert et en ont livré une représentation à L’arc, accompagnées par des musiciens du Conservatoire.

Nous n’irons pas à l’opéra est tout d’abord le titre de l’une des trois œuvres produites dans le cadre du dispositif Trois compositeurs écrivent pour l’école. Ce dispositif résulte d’un partenariat entre plusieurs acteurs dont le Ministère de l’Éducation Nationale et Réseau Canopé. La commande passée à Julien Joubert stipulait qu’il devait proposer une œuvre évoquant le thème de l’opéra. C’est chose faite : l’artiste a imaginé une histoire située dans un opéra, composée de onze chants, dans lesquels se dissimulent vingt citations d’opéras célèbres. L’an passé, le projet Nous n’irons pas à l’opéra a été mené dans quatre classes de la communauté de communes d’Autun. Cette année, ce sont les écoliers du Creusot qui ont donné de la voix.

Réseau Canopé a mis à disposition des enseignants des classes spectatrices et actrices un dossier pédagogique comprenant une présentation de l’œuvre, des pistes pour la découverte de l’opéra et un guide pour l’apprentissage du chant final. En outre, les professeurs ont bénéficié d’une formation de trois heures dispensée par Françoise Pasquier, conseillère pédagogique en éducation musicale et coordinatrice du projet. Cette formation a permis d’évoquer les activités à prévoir en classe en complément des interventions des musiciens. La pédagogie du chant a également été abordée. Par ailleurs, quatre enseignants ont participé au spectacle au côté des enfants.

un partenariat avec le Conservatoire

Les élèves de quatre classes des écoles Pierre Curie et Sud Michelet sont partis à la découverte de Nous n’irons pas à l’opéra sous la conduite de leurs professeurs. Ils se sont familiarisés avec cette œuvre à la fois par son écoute et par un travail autour de la lecture et de la compréhension du livret. Ils ont ensuite bénéficié d’interventions de Raphaël Vincent, professeur au Conservatoire, à raison d’une heure par semaine sur trois périodes, pour l’apprentissage des chants. Une répétition commune des quatre classes, sous la conduite des enseignantes, a eu lieu dans l’une des écoles.

Dans le cadre de ce projet, les élèves se sont rendus à L’arc une première fois en décembre pour assister à la représentation de Jeanne et la chambre à airs, une comédie musicale pour enfants, mise en scène par la compagnie dijonnaise L’artifice. Ils ont découvert l’histoire de Jeanne, une petite fille espiègle qui refuse de quitter sa chambre le jour de son déménagement et chante ses rêves et secrets. Deux chanteuses lyriques de la compagnie sont ensuite intervenues dans les quatre classes du projet.

deux représentations à L’arc

Mercredi 17 mai, les élèves ont représenté l’aboutissement de leur travail sur la scène du Grand Théâtre de L’arc. La première représentation a eu lieu l’après-midi, devant un public composé d’élèves des écoles environnantes. Les jeunes artistes, accompagnés par leurs professeurs et par les musiciens du Conservatoire, ont impressionné et ému leurs camarades en présentant l’histoire amusante et touchante d’élèves qui, épaulés par leur maîtresse "extra" s’invitent là où on ne les attendait pas : à l’opéra ! Le dernier chant a été repris par les élèves du projet et par les enfants du public, qui l’avaient travaillé à l’occasion. La deuxième représentation a eu lieu le soir, lors d’une séance gratuite, ouverte à tous.

"Nous n’irons pas à l’opéra" est un projet qui permet de sensibiliser les jeunes à la musique et plus particulièrement au chant lyrique. Il s’appuie sur les trois piliers de L’éducation artistique et culturelle : des rencontres, des pratiques, des connaissances.

article proposé par Aurore Hernandez, enseignante missionnée à L’arc

crédit photos : Creusot Infos


Voir en ligne : L’arc scène nationale - Le Creusot