search

Accueil > événements > archives > 2017-2018 > dans l’Yonne > Les collégiens de Saint-Sauveur découvrent la maison Colette

Les collégiens de Saint-Sauveur découvrent la maison Colette

mardi 15 mai 2018, par Vanessa Gaillet

A l’occasion des Journées Européennes des Métiers d’Art, des élèves du collège de Puisaye ont visité mercredi 4 avril 2018 la maison natale de Colette à Saint-Sauveur. Cette découverte, enrichie de différentes rencontres avec des spécialistes de l’auteur et des artisans d’excellence, leur a permis d’approfondir la connaissance d’un aspect important de leur patrimoine historique et littéraire.

Les élèves du collège de Puisaye (site de Saint-Sauveur, Yonne) ont tous déjà entendu parler de la célèbre écrivaine qu’était Colette. Tous n’avaient cependant pas pu avoir accès à sa maison natale, récemment rénovée par des artisans d’art d’excellence, qui se sont attachés à rester fidèles à ce que la bâtisse était au XIXème siècle.

une visite à l’occasion des Journées Européennes des Métiers d’Art

Les élèves ont guidés par Frédéric Maget, président de l’association des Amis de Colette, et Samia Bordji, responsable du centre d’études consacré à la célèbre écrivaine. Grâce aux explications de ces deux spécialistes, ils ont découvert un lieu extraordinaire reproduisant dans ses moindres détails l’atmosphère d’une maison bourgeoise du XIXème siècle, telle qu’elle se présentait du temps de l’enfance de Colette.

Cette visite a également été l’occasion de rencontrer des professionnels ayant participé à la restauration. Ces artisans d’art ont expliqué quel était leur travail lors de ce chantier d’exception, réalisé notamment à partir des croisements de photographies d’archives et des écrits de Colette. En effet, l’auteur elle-même a abondamment décrit dans son œuvre la maison de son enfance. Joël Henrion, peintre-décorateur, a ainsi révélé aux élèves les secrets des décorations murales et des papiers peints, reproduits à l’identique après une recherche minutieuse. Didier Charrue, jardinier-paysagiste, leur a présenté le grand jardin si cher à Sido, la mère de Colette, avec ses plantes exotiques et son impressionnante glycine.

une valorisation du patrimoine local

Pour ces collégiens, la visite a permis de découvrir que Saint-Sauveur avait vu naître une figure majeure de la littérature du XXème siècle. C’était aussi l’occasion pour eux d’en savoir davantage sur celle qui a donné son nom au site du collège dans lequel ils sont scolarisés. Une découverte qui s’est prolongée avec leur professeur de français par une réflexion sur l’expression personnelle et la place des femmes en littérature.

Malgré le temps capricieux, tous ont été très contents de cette visite d’une partie significative de leur patrimoine historique et littéraire et remercient les intervenants ainsi que le personnel de la maison pour leur chaleureux accueil.

article proposé par Manuela Atero, référente culture du collège de Puisaye