search

Accueil > Volet culturel et parcours EAC > établissements en actions > Boltanski, le retour ? Canular au collège Les Lentillères !

Boltanski, le retour ? Canular au collège Les Lentillères !

dimanche 22 avril 2018, par Benjamin Girault

Communiqué de presse, invitations, courriels... tout avait été orchestré par les élèves et leurs professeurs pour annoncer l’arrivée de l’artiste. Et ce jeudi 5 avril 2018, au collège Les Lentillères à Dijon, Christian Boltanski n’est pas venu. Comment faire d’un faux événement une vraie action artistique et culturel ? Tel est l’enjeu de ce canular soigneusement concocté dans le cadre d’un projet Patrimoines en Bourgogne.

La candidature du collège Les Lentillères à Dijon avait été retenue pour mener à bien un projet patrimoine autour de Portrait des élèves du C.E.S. des Lentillères en 1973, l’œuvre du 1% artistique et culturel de Christian Boltanski. A partir de cette fresque photographique présente les murs de l’établissement, un scénario original a été imaginé par l’équipe du projet, composée de Fanny Durand, artiste plasticienne, ainsi que de Samy Bani (histoire-géographie), Benjamin Girault (lettres) et Corinne Journo (arts plastiques). En effet, ils ont décidé d’inventer un faux événement autour de la venue de l’artiste qui tiendrait lieu de restitution pour le projet patrimoine des élèves.

Pour ce faire, ils ont contacté le plasticien par lettre en lui expliquant leur désir de créer un faux événement autour de sa venue au collège pour réactualiser son œuvre. Il s’agissait, autour de ce canular, de travailler sur l’installation de Christian Boltanski et de la faire revivre au sein du collège tout en respectant l’esprit de l’artiste qui aime souvent, dans son œuvre, se jouer des frontières entre la fiction et la réalité.

le contrat de l’éducation artistique et culturelle respecté

Ce projet patrimoine a été riche. En effet, les élèves ont tout d’abord fréquenté l’œuvre de Christian Boltanski mais ils ont également travaillé en étroite collaboration avec deux artistes : la plasticienne Fanny Durand et la vidéaste Mathilde Rachet.

En outre, ils ont été les acteurs d’une machine créatrice. Ils ont tout d’abord endossé le rôle d’organisateurs d’un événement culturel fort : réalisation d’un communiqué de presse, invitations, organisation d’une conférence de presse. Ils ont par la suite, lors d’un workshop de deux jours et demi, créé des vitrines de références qui auraient été commandées par l’artiste avant sa venue aux Lentillères, des cahiers d’artistes soit disant fabriqués par Boltanski lui-même. Ils ont imaginé et monté un documentaire à la fois fictif et réel sur Portrait des élèves du C.E.S. des Lentillères en 1973 Enfin, ils ont participé activement à la mise en scène de leur restitution et donc au dévoilement du canular. C’est donc bien évidemment imprégnés de l’univers de l’artiste que les élèves sont sortis de ce projet patrimoine.

un vrai "faux événement"

Le 5 avril 2018, vers 17h30, le collège Les Lentillères de Dijon était en ébullition. Nombreuses étaient les personnes qui s’étaient déplacées pour espérer rencontrer l’artiste. Mais aux alentours de 18h00, après quelques mots du principal Denis Dougé, qui prétexta laisser la parole aux élèves avant l’arrivée imminente de Christian Boltanski, la mascarade a été dévoilée.

Lors d’une lecture chorale par les élèves de la lettre initialement envoyée à l’artiste pour lui présenter le projet patrimoine, le public, interpelé par des formules comme "faux événement" ou "votre non-venue", a compris qu’il avait été piégé. Les élèves ont insisté sur le fait que tous ensemble, ils avaient fait "œuvre" autour de Christian Boltanski et de son installation présente dans les murs du collège.

En somme, les nombreux invités ont pu apprécier le travail colossal de création entrepris par les élèves autour de l’œuvre de Boltanski et notamment le documentaire réalisé avec la vidéaste Mathilde Rachet. En définitive, si quelques personnes venaient à dire qu’ils avaient vu Christian Boltanski au collège Les Lentillères de Dijon ce jeudi 5 avril 2018, nous ne serions plus dans le registre du canular... mais dans dans celui des fake news !

- voir le documentaire sur l’œuvre de Boltanski


Voir en ligne : Patrimoines en Bourgogne : Christian Boltanski revient sur son œuvre au collège des Lentillères