search

Accueil > EAC en actions > archives > 2017-2018 > Yonne > Collège Paul Bert - Auxerre : "Des Brigades d’Intervention Poétique au (...)

Collège Paul Bert - Auxerre : "Des Brigades d’Intervention Poétique au collège"

lundi 16 avril 2018, par Vanessa Gaillet

Lundi 26 mars 2018, en première heure de l’après-midi, les cours du collège Paul Bert à Auxerre ont été interrompus par d’étranges incursions d’élèves. Des Brigades d’Intervention Poétique (BIP) ont surgi dans la plupart des salles de classe, mais aussi dans les bureaux de l’administration, à la vie scolaire et même dans la salle des professeurs.

Ces BIP, constituées chacune de quatre élèves de troisième, ont délibérément interrompu les cours suivis par leurs camarades pour déclamer des poèmes engagés. Au programme, des poèmes du XIXe et du XXe siècles avaient été préalablement étudiés en cours de français : "Melancholia" de Victor Hugo, "Ce cœur qui haïssait la guerre" et "La Voix" de Robert Desnos, "Liberté" de Paul Éluard ainsi que "Jamais je ne pourrai..." de Claude Roy.

Ne pas réciter un poème, mais le dire

Les interventions orales ont ensuite été préparées pendant trois séances d’atelier animées par Léo Cohen-Paperman, artiste associé au Théâtre d’Auxerre. Elles se sont inscrites dans le parcours d’éducation artistique et culturelle de ces collégiens qui avaient préalablement découvert le travail du metteur en scène lors de la représentation de son spectacle Les Nuits blanches en décembre 2017. Ce spectacle avait été suivi d’une rencontre au collège au cours de laquelle les élèves avaient pu lui poser toutes leurs questions sur le métier de metteur en scène et le fonctionnement d’une compagnie théâtrale.

L’atelier a débuté par une séance inaugurale pendant laquelle le principe des brigades d’intervention et les bases de la diction ont été explicitées. Par la suite, tous les groupes ont pu expérimenter différentes manières de dire, et non de réciter, leur poème. Un travail sur la gestuelle a également été abordé.

Travailler l’expression orale autrement

Si de nombreux élèves redoutaient initialement le passage devant les autres, la déambulation dans les différentes salles du collège leur a finalement beaucoup plu. Tous ont été rassurés et ont apprécié l’accueil bienveillant de leurs camarades, de leurs professeurs, mais aussi du principal, de la principale adjointe, des CPE, des assistants pédagogiques et des secrétaires.

Cette expérience aura permis aux élèves de surmonter le stress, de gagner en confiance en soi et de travailler l’expression orale d’une manière un peu différente, à quelques semaines de leur oral blanc du DNB.


Voir en ligne : spectacle Les Nuits blanches au Théâtre d’Auxerre

Galerie