search

Accueil > événements > dans la Nièvre > Excellence Métiers d’Art : résidence de l’artiste Mathis Collins à la cité (...)

Excellence Métiers d’Art : résidence de l’artiste Mathis Collins à la cité scolaire Le Mont Châtelet

mardi 27 février 2018, par Emmanuel Freund

La sortie de résidence de l’artiste Mathis Collins s’est déroulée mardi 30 janvier 2018, à la cité scolaire Le Mont Châtelet, à Varzy. Dans le cadre du dispositif Excellence Métiers d’Art, cette résidence a abouti à la présentation publique d’un magnifique guéridon créé par l’artiste avec les élèves de ferronnerie d’art inscrits dans l’établissement en Brevet des Métiers d’Art.

La résidence de Mathis Collins au sein de l’atelier ferronnerie d’art est arrivée à son terme après un total de vingt-quatre jours, répartis sur plusieurs périodes, d’un travail fructueux mené par l’artiste avec les élèves.

Labellisé Excellence Métiers d’Art dans le cadre d’un dispositif initié et mené par le rectorat de Dijon et la DRAC Bourgogne-Franche-Comté, le lycée professionnel de la Cité scolaire se distingue par sa section ferronnerie d’art, qui mène depuis de nombreuses années un partenariat fertile avec le Centre d’Art Contemporain de Pougues-les-Eaux.

L’œuvre que l’artiste a réalisée avec les élèves en Brevet des Métiers d’Art, un superbe guéridon inspiré du mobilier des cafés et brasseries parisiens, a été présentée au public présent : les élèves en ferronnerie d’art, l’équipe pédagogique et administrative de l’établissement, le personnel du Parc Saint-Léger de Pougues-les-Eaux. Cet événement s’est également enrichi de la présence d’élèves ferronniers allemands encadrés par leur enseignant. En effet, un des enjeux du label EMA est de développer l’ouverture internationale, ce qu’illustrent parfaitement les échanges culturels réguliers entre la cité scolaire Le Mont Châtelet de Varzy et son partenaire allemand, la Meisterschule de Kaiserslautern.

A la fin de sa résidence, Mathis Collins s’est également présenté dans les classes des collégiens de la cité scolaire, afin de leur expliquer les différentes étapes de la création de l’œuvre qu’il a réalisée avec les élèves en ferronnerie d’art.

Tous ont pu observer avec attention et admiration la qualité d’exécution de l’ouvrage, son piètement terminé par d’étonnantes figures anthropomorphes, ses motifs aux feuilles de ginkgo biloba stylisées s’entrelaçant de bas en haut du guéridon, et visibles au travers du plateau de verre élégamment cerclé de laiton.

à lire aussi :

- compte-rendu de la résidence d’artiste 2017 avec l’artiste Florian Vieil

- reportage sur la résidence d’artiste 2011 avec l’artiste Martin Lord

article proposé par Camille Betz, professeur référente culture à la Cité scolaire Le Mont Châtelet


Voir en ligne : site de la cité scolaire Le Mont Châtelet à Varzy

Galerie