search

Accueil > événements > archives > 2017-2018 > en Côte-d’Or > Un contrat territoire-lecture à l’œuvre au sein de Dijon Métropole

Un contrat territoire-lecture à l’œuvre au sein de Dijon Métropole

dimanche 28 janvier 2018, par Benjamin Girault, Emmanuel Freund

Signé en 2016 entre la DRAC, le Grand Dijon (devenu depuis Dijon Métropole) et l’académie, ce contrat territoire-lecture (CTL) permet d’expérimenter pour la première fois à grande échelle et dans une logique de mutualisation sur l’ensemble des quartiers Politique de la ville de la métropole dijonnaise des actions nouvelles, fortes et communes en matière de lecture publique. En 2017-2018, l’œuvre de l’illustratrice Nathalie Novi constitue le fil rouge de ces actions qui fédèrent enseignants et bibliothécaires autour de la lecture.

Renforcer l’incitation à la lecture et l’accès à la culture du livre en associant partenaires culturels et éducatifs au sein d’un territoire prioritaire : tel est l’objectif qui a présidé au lancement en 2010, par le ministère de la Culture et de la Communication, du contrat territoire-lecture (CTL). Adaptable à des problématiques et à des échelons territoriaux variés, ce dispositif qui permet d’accompagner un large éventail de projets a fait ses preuves puisqu’en 2016, ce sont cent vingt CTL qui sont signés sur l’ensemble du territoire national.

Le contrat territoire-lecture de Dijon Métropole fait partie de cette génération de contrats et en constitue un exemple remarquable. Annexé à une convention cadre signée par le Grand Dijon, la DRAC de Bourgogne-Franche-Comté et l’académie de Dijon le 29 septembre 2016, il en constitue le premier axe mis en œuvre.

"des actions fortes, nouvelles et communes"

Christine Martin, conseillère déléguée à la culture de Dijon Métropole, souligne le caractère novateur d’une telle initiative puisqu’elle permet d’expérimenter, pour la première fois sur l’ensemble des quartiers politique de la ville (QPV) de Dijon métropole, des actions nouvelles, fortes et communes en matière de lecture publique.

Chacune des communes concernées pilote déjà, sur son propre territoire, une politique culturelle de qualité, reconnue et fortement ancrée. Ce CTL vise à leur donner les moyens de conduire une stratégie commune répondant à cet enjeu majeur : faire de la culture et plus particulièrement de la lecture, de l’écriture et de l’expression orale, un levier essentiel pour la cohésion sociale, en particulier dans les quartiers.

une formation conjointe autour de l’album jeunesse

Le 21 novembre 2017, une formation autour de l’analyse des albums pour les enfants de huit à douze ans a été dispensée par l’ARPLE (association de recherche et de pratique sur le livre pour enfants). Cette formation croisée a été suivie par plus de trente personnes, parmi lesquelles des bibliothécaires, des enseignants d’écoles et de collèges ainsi que des coordonnateurs de réseau d’éducation prioritaire.

Cette session de formation ouverte à l’ensemble des acteurs du dispositif a mis en place les premières conditions d’une réflexion commune sur le rôle majeur de la lecture, notamment de la lecture plaisir, dans la réussite éducative des élèves.

Edwige Dessaillen, chargée de mission EAC auprès de la DASEN en Côte-d’Or, souligne que cette formation a permis aux enseignants de mieux appréhender le CTL et ses objectifs ; elle a également facilité l’initiation d’une cohésion dynamique entre eux et les bibliothécaires. Elle précise que le CTL pourrait être croisé avec d’autres dispositifs éducatifs tels ceux initiés via les "parcours starter" proposés par le Conseil départemental de Côte-d’Or. Enfin, ce stage a été l’occasion de développer une culture et un glossaire communs autour de l’éducation artistique et culturelle.

l’œuvre de Nathalie Novi comme "fil rouge"

Sur l’année 2018, plusieurs actions du CTL sont menées autour de l’œuvre et des interventions de la "peintre littéraire" Nathalie Novi.

Du 9 janvier au 30 juin, une exposition itinérante construite autour de l’album Comptines et berceuses tsiganes illustré par Nathalie Novi, parcourt file_download l’ensemble des bibliothèques des quartiers de la politique de la ville. Ainsi, à la bibliothèque François Mitterrand à Chenôve, plus de cinquante classes sont déjà venues en trois semaines à peine profiter de l’exposition, guidées par le personnel de la bibliothèque.

Des rencontres avec l’artiste dans les classes partenaires concerneront plus de trois cents élèves de cycle 3 dans file_download sept écoles élémentaires et sept collèges . S’inscrivant dans le parcours artistique et culturel de l’élève, ces rencontres associent partenariat avec les bibliothèques et liaison écoles-collèges selon des thématiques inspirées par le travail de l’auteur-illustratrice. Le nombre conséquent d’élèves touchés par cette action est un bon exemple du "cent pour cent éducation artistique et culturelle" préconisé conjointement par les ministères de l’Éducation nationale et de la Culture.

favoriser le "vivre ensemble" par l’accès à la culture

En parallèle des rencontres, des performances picturales et musicales se tiendront dans les bibliothèques et seront ouvertes en priorité aux enfants des classes partenaires et à leurs familles. Ces spectacles qui associent deux langages artistiques autour de la culture rom permettent de découvrir sur grand écran le travail de Nathalie Novi qui peint "en direct" pendant qu’un duo de musiciens joue des airs tziganes.

L’un des objectifs de ces performances est de faire partager un "moment culturel" entre les enfants et leurs parents autour d’une action rendant l’art, sous plusieurs formes, accessible à tous.

L’ensemble de ces initiatives entre en cohérence avec les priorités données à la nouvelle génération de contrats territoire-lecture, qui ont pour but de favoriser l’éducation artistique et culturelle et le "vivre ensemble", la prévention et la lutte contre l’illettrisme ainsi que la desserte de territoires prioritaires tels que les quartiers relevant de la politique de la ville.


Voir en ligne : les contrats territoire-lecture sur le site du Ministère de la Culture et de la Communication