Accueil  >  Volet culturel et parcours EAC > L’Échappée littéraire au lycée Dumaine à Mâcon : livres rencontrés, livres rêvés

Rubrique établissements en actions

L’Échappée littéraire au lycée Dumaine à Mâcon : livres rencontrés, livres rêvés

Le 26 juin 2017 - Emmanuel Freund

Au lycée Alexandre Dumaine, la participation des première ARCU à l’Échappée littéraire a donné cette année à la production collective d’une vidéo de fiction retraçant le rapport aux livres sur un mode onirique. Les lycéens ont également eu l’occasion d’approfondir leur connaissance du monde des livres grâce à plusieurs partenariats et dans le cadre de différentes rencontres.

Les élèves de la classe de première ARCU du lycée des Métiers Alexandre Dumaine ont participé au prix littéraire lycéen organisé et financé par le Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté. Ce projet a été encadré par deux enseignants du lycée et a pu être lancé grâce à un partenariat avec la Médiathèque de Mâcon et la librairie Le Cadran lunaire.

Tout au long de l’année, les élèves ont eu à lire les huit titres de la sélection afin d’élire leur titre préféré de chaque catégorie pour contribuer à décerner les prix littéraires lycéens. L’enseignant de français a traité différentes problématiques liées aux programmes de première bac professionnel, surtout dans le cadre des objets d’étude sur les philosophes des Lumières et l’imaginaire. Certaines œuvres qui traitaient des conflits contemporains ont été abordées lors des cours d’histoire géographie. Enfin, le programme d’EMC a été réinvesti dans la problématique des médias.

pratique artistique

Grâce à la subvention allouée par le Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté, les élèves ont travaillé pendant vingt-cinq heures à la préparation d’une vidéo portant sur cinq des œuvres de la sélection, une première pour l’établissement dans ce projet. Ils ont été aidés par Nicoletta Kara-Mitcho, intervenante en théâtre et en arts plastiques, ainsi que par les deux professeurs référents, Thomas Corneloup, professeur de lettres-histoire et Flore Pernaton-Defay, professeur documentaliste.

Les élèves ont d’abord choisi les œuvres à mettre en scène, puis ont travaillé sur la production cinématographique, en abordant les notions de scène, de champ, de contre-champ, de cadrages, de plans, de storyboard…

L’élaboration du scénario de leur saynète et le choix des personnages et des extraits à mettre en scène a donné lieu à l’écriture d’un storyboard.

Ils ont ensuite établi la liste des décors, accessoires et costumes à trouver ou à fabriquer, et cherché les lieux de tournage dans le lycée. Ils ont ensuite dû réfléchir au fil conducteur qui permettrait de passer d’une œuvre à l’autre et ont opté pour une mise en abyme de la classe avec le cas d’un élève se rêvant acteur des œuvres lues dans le cadre du projet. Ils se sont répartis les rôles pour le tournage : acteurs, script, accessoiriste, caméraman…

La production finale s’est concrétisée sous la forme d’un court-métrage de dix minutes représentant un élève qui rêve des œuvres lues. Les voix-off ainsi que les pistes constituant la bande sonore ont été enregistrées et choisies par les élèves à partir de banques de musiques gratuites et libres de droits.

- visionner la vidéo réalisée

rencontres d’auteurs

Les élèves ont également eu la chance d’assister à deux rencontres d’auteurs, qu’ils avaient préparées en amont en recherchant des informations sur les auteurs et en rédigeant des questions à leur poser. A la Médiathèque de Mâcon, en présence de deux autres classes impliquées dans le projet, ils ont rencontré Aude Samama, dessinatrice, et Denis Lapière, scénariste, qui ont réalisé ensemble la bande dessinée Martin Eden. Ils leur ont parlé de la genèse et de la réalisation de l’album, de leur passion pour leur métier, des techniques de réalisation d’une bande dessinée, de leur collaboration et de leurs projets passés et à venir.

Ils ont également rencontré Emmanuelle Pirotte, auteure du roman Today we live, au CDI du lycée A. Dumaine. Plus intimiste, cette rencontre a permis un échange chaleureux et riche entre Emmanuelle Pirotte, qui s’est montrée très disponible, et les élèves, qui ont été très attentifs et ont su rebondir à ses propos.

Ils ont également pu visiter la Médiathèque de Mâcon, y compris les magasins, qui ne sont pas d’accès publics, ainsi que les archives municipales de Mâcon où ils ont découvert de très anciens manuscrits et les moyens de les conserver.

Les élèves, peu habitués à ce genre d’activité périscolaire, se sont à chaque fois montrés motivés lors des sorties et des rencontres. Cependant, des mésententes entre certains élèves de la classe ont parfois ralenti l’avancée de la réalisation de la vidéo. Certains projets prévus au départ n’ont pas pu être réalisés faute de temps, comme la création d’un blog dédié à l’Échappée littéraire qui aurait été alimenté par les élèves.

Une cohésion forte entre les différents membres de l’équipe qui encadrait les élèves a été nécessaire à l’avancée du court-métrage, la classe nécessitant une forte impulsion en termes de motivation.

Au final, ce projet a été une belle aventure collective pour tous, élèves comme adultes.

contacts

Thomas Corneloup, professeur de lettres-histoire thomas.corneloup@ac-dijon.fr

Flore Pernaton-Defay, professeur documentaliste cdi.0710080b@ac-dijon.fr

juillet 2017 :

juin 2017 | août 2017


DAAC ACTU

Lettre CAScAD
@daacdijon sur twitter
Fil d'info

Services en ligne

Site académique CSTI
Site arts et culture 71
Site arts et culture 89

Les plus populaires

  • Une œuvre au rectorat - appel à productions : (100 %)
  • Archives municipales de Dijon : (86 %)
  • Culture Arts et Sciences dans l’Académie de Dijon : (73 %)