search

Accueil > Volet culturel et parcours EAC > archives > 2016-2017 > L’Échappée littéraire au lycée Jean Rostand à Nevers : littérature et métiers de (...)

L’Échappée littéraire au lycée Jean Rostand à Nevers : littérature et métiers de la mode

lundi 26 juin 2017, par Emmanuel Freund

La participation au Prix littéraire des lycéens et apprentis de Bourgogne, désormais rebaptisé "L’Échappée littéraire", est inscrit au volet culturel du projet d’établissement du lycée Jean Rostand de Nevers. Ces dernières années, la section métiers de la mode était au cœur d’un dispositif qui a mobilisé régulièrement des professeurs de lettres, d’arts appliqués et de couture.

Depuis 2011, quatre projets d’envergure ont été menés dans le cadre de ce dispositif. A chaque fois, les élèves ont réalisé des costumes inspirés des lectures de la sélection, costumes présentés durant une mise en scène proposée à l’auditorium de Dijon, à l’occasion de la cérémonie de remise des prix littéraires. Cette démarche permet d’associer l’enseignement général (lettres et arts appliqués) à l’enseignement professionnel (métiers de la mode) afin de donner du sens aux apprentissages et de leur redonner une cohérence. Dispositif motivant et ambitieux, l’Échappée littéraire favorise ainsi l’ouverture de l’établissement sur l’extérieur.

Ainsi, en 2011-2012, les élèves ont conçu deux kimonos traditionnels japonais à partir de l’ouvrage Kosaburo de Nicole Roland. La mise en scène proposée a pris la forme d’un défilé de mode, exécuté et commenté en direct par les élèves.

En 2012-2013, le défilé a cédé la place au jeu théâtral, grâce à l’intervention en classe d’un comédien professionnel. La bande-dessinée Camille Claudel, d’Eric Liberge et Vincent Gravé, a permis une adaptation reprenant les thèmes de la création et de la réception par le public de l’œuvre de l’artiste. Deux costumes Belle Époque féminins ont été réalisés et présentés à Dijon.

En 2013-2014, les élèves ont travaillé sur les ambiances correspondant à certaines planches de la bande dessinée La Somnambule, de Thouard et Michaka, en insistant sur les univers "psychédéliques" et "pop art", en reprenant les nombreuses références artistiques présentes dans l’œuvre (Lichtenstein, Warhol…). Les costumes, conçus en classe, la musique et la mise en scène ont été mis au service de cette ambition. Une intervenante de la troupe du Théâtre du Temps Pluriel a accompagné les élèves dans la mise en forme de la restitution proposée à Dijon, en s’appuyant sur quatre tableaux chorégraphiés.

Le dernier projet théâtral a abouti en mai 2016, avec une forme théâtrale inspirée de l’œuvre Love in Vain, de Mezzo et Dupont. Il s’agissait de restituer, sur scène, l’atmosphère proposée dans la bande dessinée, à partir d’une trame narrative et d’un texte conçus en cours de français. Deux costumes "années 30" (un costume masculin et un costume féminin) ont été créés et confectionnés par les élèves en métiers de la mode. Ces réalisations étaient au cœur de la restitution théâtrale proposée pour la cérémonie.

une démarche interdisciplinaire et partenariale

Tous ces projets s’articulent autour de la même démarche pédagogique. Les lectures sont proposées aux élèves inscrits dès le mois de septembre. Les professeurs des disciplines impliquées sont associés à ces lectures. En décembre, les élèves arrêtent leur choix sur un des ouvrages de la sélection. Celui-ci fournira la "matière première" nécessaire au travail en arts appliqués (recherche sur les costumes) et en couture. Il permettra également l’élaboration d’un synopsis en français.

La conception des costumes en atelier couture, les choix de mise en scène et l’écriture du texte théâtral à partir du synopsis ont lieu pendant le second semestre de l’année scolaire. L’atelier théâtre est mis en place à partir du mois d’avril : il implique un(e) comédien(ne) professionnel(le). Il permet d’aboutir à une mise en scène courte (cinq minutes maximum), proposée à l’auditorium de Dijon durant la cérémonie de remise des prix littéraires.

En parallèle, les lectures se poursuivent, les élèves rencontrent les auteurs et bénéficient d’activités en lien avec le dispositif.

- l’équipe investie dans le dispositif : Olivier Boguet et Louis Marques, professeurs de lettres, Hélène Paya, professeur de couture et Linda Ballereau, professeur d’arts appliqués

contact

Olivier Boguet, professeur référent culture olivier.boguet@ac-dijon.fr