search

Accueil > événements > archives > 2016-2017 > dans l’académie et au-delà > Une journée EAC pour 160 professeurs fonctionnaires stagiaires

Une journée EAC pour 160 professeurs fonctionnaires stagiaires

mercredi 7 juin 2017, par Éric Gady

Dans le cadre de leur formation, 160 professeurs fonctionnaires stagiaires ont pu bénéficier d’une journée EAC avec artistes professionnels le 31 mai 2017 à l’Atheneum, centre culturel de l’Université de Bourgogne. Organisée en partenariat avec l’ESPE Bourgogne, la DRAC Bourgogne Franche-Comté, l’académie de Dijon et La Minoterie, cette journée était l’occasion pour ces enseignants débutants de vivre un projet artistique par la rencontre et la pratique avec des artistes, comme leurs élèves pourraient le faire au sein de leurs classes.

Plutôt que de parler EAC toute la journée aux stagiaires réunis, le parti a été pris d’organiser une journée durant laquelle les professeurs stagiaires allaient pratiquer durant une journée un domaine artistique en compagnie d’un artiste professionnel. Objectif : rencontrer un artiste, habitué à intervenir en milieu scolaire, découvrir et pratiquer durant quelques heures en compagnie de cet artiste et réaliser, en fin de journée, une restitution devant l’ensemble des participants.

La Minoterie avait donc mobilisé une dizaine d’artistes pour encadrer des groupes d’une quinzaine de stagiaires. La plupart d’entre eux avaient pu s’inscrire au préalable dans les groupes de leur choix, en fonction de propositions artistiques très variées : photographie, mise en voix de textes, arts plastiques, marionnettes, théâtre, musique, vidéo, etc.

Pendant quatre heures, les professeurs stagiaires ont échangé avec les artistes qui les ont initiés rapidement aux techniques de base de leur art. En fin d’après-midi, chaque groupe a présenté aux autres sur le plateau de l’Atheneum le résultat de son travail.

un bilan très satisfaisant

Le résultat a été particulièrement satisfaisant, comme l’a démontré l’ambiance qui prévalait à la fin de la journée. Les professeurs stagiaires, après un temps de réserve, ont très vite été conquis par les intervenants encadrant les ateliers. A travers le temps des restitutions, beaucoup ont exprimé les idées que cette journée avait pu développer : une rencontre avec les artistes qui leur a fait comprendre que les champs artistiques demandaient un vrai savoir-faire qui ne peut s’improviser. Surtout, beaucoup ont exprimé l’intérêt qu’un projet EAC, même accéléré comme ils l’avaient vécu lors de cette trop rapide journée, pouvait avoir sur un groupe, notamment une classe : un changement important du regard que les élèves peuvent porter sur eux-mêmes, mais aussi sur l’enseignant comme l’enseignant sur les élèves. Cette journée aura donc permis aux vertus de l’éducation à l’art et par l’art de faire de nouveaux adeptes.