Accueil  >  Volet culturel et parcours EAC > Collège de Châtillon-sur-Seine : la danse, un art qui rassemble

Rubrique établissements en actions

Collège de Châtillon-sur-Seine : la danse, un art qui rassemble

Le 30 mai 2017 - Edwige Dessaillen

Guidés par le chorégraphe Serge Ambert, les élèves primo-arrivants du collège Fontaine des Ducs se sont produits le 14 avril 2017 au théâtre de Châtillon-sur-Seine. Le spectacle de danse contemporaine, réalisé au terme d’un projet starter, a été donné devant un public diversifié qui a été touché la qualité du travail, l’enthousiasme et la joie des élèves.

Des membres de la communauté éducative, parents, enseignants, camarades de classe, mais aussi des assistantes sociales, des journalistes et des personnalités diverses : le public rassemblé par le spectacle au théâtre Gaston Bernard vendredi 14 avril a fait honneur à un projet ambitieux et à ceux qui l’ont porté.

Souhaité par le principal et l’équipe enseignante de la classe UPE2A du collège Fontaine des Ducs, ce projet starter avait pour enjeu d’apporter une véritable éducation artistique et culturelle à des élèves issus de sept cultures différentes et dont l’objectif commun est d’apprendre la langue française.

Âgés de onze à dix-neuf ans, certains de ces adolescents changent de classe ; d’autres déménagent en cours d’année. Néanmoins, conduits avec patience par le chorégraphe Serge Ambert, les élèves ont saisi au fil des séances qu’ils pouvaient exprimer leurs sentiments et leurs émotions grâce à une forme d’art éloigné de leur horizon culturel. En effet, s’ils connaissent la zumba,le hip-hop, le break dance, le rap, le disco, ou même le tango et la danse orientale, aucun d’entre eux n’avait expérimenté la danse contemporaine, où l’improvisation tient une grande place.

Il a fallu plusieurs séances pour mettre les élèves en confiance et faire émerger les qualités sensibles de chacun. Hermon, élève de onze ans, le reconnait : « Faire un spectacle, c’était magnifique, même si j’avais un peu de stress. Être sur la scène c’était magique, et à la fin je n’avais plus peur ».

engament du théâtre

Durant la semaine qui a précédé la représentation, les élèves ont pu répéter pendant deux jours au théâtre Gaston Bernard. Ils ont particulièrement aimé découvrir les coulisses et travailler comme des professionnels. Une magnifique expérience pour ces élèves et leurs trois enseignantes très impliquées dans le projet : Sandrine Chartier, professeur d’EPS et de français langue étrangère, Catherine Dubois, professeur d’arts plastiques et Isabelle Loutchenkoff, professeur de français langue étrangère.

Durant tout le parcours de décembre à avril, les élèves ont tenu un carnet de bord de leurs découvertes et de leurs progrès. L’un d’entre eux a joué le photoreporter de cette aventure et une exposition photo présentée dans le foyer du théâtre a retracé les différentes étapes de ce parcours.

Ce projet starter a vu le jour grâce au soutien du Conseil départemental de Côte d’Or, à la municipalité de Châtillon-sur-Seine et au théâtre Gaston Bernard. Il a été conduit par le chorégraphe Serge Ambert de la compagnie Les Alentours rêveurs.

Voir en ligne : Compagnie les Alentours rêveurs - page Facebook

Galerie

juillet 2017 :

juin 2017 | août 2017


DAAC ACTU

Lettre CAScAD
@daacdijon sur twitter
Fil d'info

Services en ligne

Site académique CSTI
Site arts et culture 71
Site arts et culture 89

Les plus populaires

  • Une œuvre au rectorat - appel à productions : (100 %)
  • Archives municipales de Dijon : (86 %)
  • Culture Arts et Sciences dans l’Académie de Dijon : (73 %)