search

Accueil > Volet culturel et parcours EAC > archives > 2016-2017 > La classe, l’œuvre ! au muséum d’Auxerre

La classe, l’œuvre ! au muséum d’Auxerre

dimanche 23 avril 2017, par Emmanuel Freund, Laurence Rauline

Pour la quatrième année consécutive, le Muséum d’Auxerre s’investit dans le dispositif national La classe, l’œuvre ! en associant trois classes de 4e du collège de Courson-les-Carrières à la réalisation de sa prochaine exposition. Lors de la Nuit des Musées, les élèves présenteront au public de "drôles de fossiles" réalisés au cours d’un projet mené en arts plastiques et en SVT.

L’action menée cette année avec une enseignante d’arts plastiques et une enseignante de SVT a pour enjeu de s’interroger sur la reconstitution d’un paléo-environnement à partir de l’étude de fossiles. Grâce aux échantillons présentés par le musée, les élèves se sont projetés dans le passé mais aussi vers l’avenir en se mettant dans la peau des paléontologues du futur qui auront à reconstituer notre environnement actuel. Ce projet a été co-construit en partenariat entre l’équipe pédagogique et la structure, le service éducatif étant à l’origine de la proposition du thème et les enseignantes ayant déterminé les activités et les modalités de restitution.

En février dernier, le personnel du musée a apporté au collège divers échantillons de fossiles. Les élèves ont été invités à dessiner ces échantillons en prenant en compte deux angles de vue différents, l’un scientifique en SVT et l’autre artistique en arts plastiques. Le passage du dessin d’observation scientifique au dessin d’observation artistique a été l’occasion de travailler sur les ombres, les dégradés et les nuances afin de faire apparaître les volumes, ce qui a donné l’occasion aux élèves de réinvestir une gamme variée de techniques (réhauts de blanc à la craie, fusain, sanguine, estompe…) auxquelles ils avaient été initié depuis la 6e.

La deuxième étape consistait en la reconstitution proprement dite des paléo-environnements au travers de l’étude des fossiles (époques, milieux de vie...). Les connaissances acquises au cours de cette étape et les méthodes de travail utilisées ont permis de passer au troisième stade du projet : la réalisation par les élèves de « fossiles actuels » qui permettraient aux paléontologues du futur de reconstituer notre environnement présent.

des fossiles du futur

Le projet se clôturera avec la Nuit des musées et l’exposition de l’ensemble des travaux réalisés par les élèves. Cela sera l’occasion pour les élèves de présenter aux visiteurs leurs réalisations dans le cadre d’une médiation culturelle.

Les productions d’élèves seront présentées en deux temps à partir de septembre : quelques dessins d’observation artistiques et scientifiques seront affichés en regard des fossiles dans la salle permanente des fossiles de l’Yonne, rénovée en septembre 2017. Les productions plastiques de "fossiles du futur" seront présentées dans l’exposition permanente lorsque le visiteur sera amené, après avoir compris le principe de la fossilisation et sa rareté, à se demander quels fossiles resteront de notre époque. Les œuvres seront clairement présentées comme des extrapolations artistiques suscitant la réflexion.

L’exposition sera accompagnée d’un dossier pédagogique EPI réalisé par le service éducatif et auquel sera intégré l’activité qui a donné lieu au projet.

des échanges toujours fructueux

L’implication du Muséum d’Auxerre dans La classe, l’œuvre ! remonte aux origines du dispositif, en 2013, lorsque le musée auxerrois s’est porté volontaire pour faire partie de la centaine de structures pionnières au niveau national. Depuis, la reconduction de l’opération s’effectue chaque année sous la forme de projets menés avec des établissements tels que le collège Bienvenu Martin à Auxerre, le lycée Louis Davier à Joigny ou encore, en 2016-2017, le collège Jean Roch Coignet à Courson-les-Carrières.

Pour Sophie Rajaofera, directrice du Muséum, la participation à La classe, l’œuvre ! est un contrepoint intéressant aux visites programmées autour des ateliers proposés par le service éducatif en raison de la part d’inédit que comporte ce type de projet en termes de déroulement et de restitution. "Nous ne savons pas toujours où le projet nous emmènera et sur quoi il débouchera ! Les échanges sont donc toujours fructueux. Ce dispositif a la particularité d’aller au-delà des échanges entre muséum et établissement scolaire pour produire une médiation destinée à tous nos usagers. C’est pourquoi nous avons été volontaires dès le départ pour participer à ce format d’action et nous continuerons !"

- Nuit des musées : consulter le file_download dossier de presse du muséum d’Auxerre


Voir en ligne : service éducatif du Muséum d’Auxerre

Galerie